La cyberintimidation, on en entend beaucoup parler n’est-ce pas ? Et cela, d’une façon qui bien souvent, donne l’impression au parent moyen dont je suis que ce fléau soit plus exagérément rependu qu’il ne l’est sans doute en réalité!

De nos jours, les médias sociaux sont partout. Si vous avez un téléphone intelligent ou un quelconque ordinateur, il est fort probable que vous avez au moins un compte de médias sociaux et que vous y vérifiez ce qui s’y passe tous les jours. À l’école secondaire, les médias sociaux vous entourent constamment! Qu’il s’agisse de Facebook, Twitter, ou Instagram, la vie scolaire au secondaire s’articule maintenant autour de ces trois entités. Excellent moyen pour entrer en contact avec vos amis, faire des projets, diffuser de l’information si vous faites partie d’un club scolaire ou sportif, vous pouvez même vous en servir pour rencontrer de nouvelles personnes. Même si les médias sociaux ont beaucoup à offrir, ils comportent également quelques inconvénients.

Que ce soit pour se préparer au futur marché de l’emploi ou simplement pour gérer les vies qu’ils mènent déjà en ligne, les jeunes Canadiens doivent avoir les compétences nécessaires en matière de littératie numérique. Mais qu’est-ce que la littératie numérique, et comment pouvons-nous nous assurer que tous les jeunes Canadiens acquièrent les compétences numériques dont ils ont besoin?

Les adolescents canadiens aiment socialiser en ligne et surtout partager des photos.

La télévision, la musique et les films font partie intégrante de la vie des jeunes depuis des générations, et Internet n’a fait qu’intensifier la situation en nous les offrant directement dans nos foyers, légalement et illégalement.

Pages