Initialement publié sur CBC Parents

Note de la rédaction : Il existe tellement de renseignements contradictoires au sujet du temps d’écran, et une grande partie de ces renseignements nous font nous sentir coupables, inquiets ou même les deux. Nous avons demandé à Matthew Johnson, directeur de l’éducation de HabiloMédias (le centre canadien d’éducation aux médias et de littératie numérique), de nous donner l’heure juste sur le sujet. Pourquoi faire tout un plat du temps d’écran? Voici sa réponse.

Si vous n’avez pas vu l’histoire de la « princesse hot dog » qui circule sur Internet, je vous suggère de lire cet article de BuzzFeed. Lors de la « semaine des princesses » du cours de danse d’Ainsley, 5 ans, elle a décidé de porter un costume de hot dog. En tant que parent, c’est le genre d’impertinence juvénile que j’appuie. Après tout, il s’agissait d’une princesse qui savait vraiment qui elle était, une princesse pas comme les autres princesses, une « princesse hot dog » (#hotdogprincess).

Le billet d’hier concernait notre résolution visant à regarder plus de films cette année. Le présent billet concerne les sources de ces films et la question des téléchargements illégaux. Pour obtenir du contexte, je recommande de lire le récent billet de Matthew Johnson sur ce que les enfants regardent en ligne et comment ils accèdent à leurs médias.

Mon billet sur les résolutions du Nouvel An sera bientôt diffusé, mais je voulais d’abord vous écrire un petit mot sur l’une des nôtres. Cette année, j’ai pris la résolution de regarder plus de films (oui, plus!). Cela peut sembler un peu étrange puisque bon nombre d’entre nous avons présentement de la difficulté à convaincre nos propres enfants de déposer leurs appareils et de passer moins de temps devant l’écran, mais tout de même.

Au moins depuis l’époque du film The Birth of a Nation (1915), Hollywood se tourne vers l’histoire pour produire des films. Un survol rapide des nominations aux Oscars de cette année prouve que cette tendance se maintient plus que jamais; cinq nominations sur neuf pour le meilleur film — Argo, Django Unchained, Les Misérables, Zero Dark Thirty et Lincoln (le grand favori) ayant un fondement historique quelconque. Bien sûr, chacun a adopté une approche qui lui est propre : la toile de fond historique pour Les Misérables, le rêve de vengeance de Django Unchained, l’étude psychologique théorique de Lincoln, le docudrame de Zero Dark Thirty, et le thriller historique pour Argo.

Pages