Lynn Jatania

Nous vivons des moments étranges et emplis d’incertitude. Déjà, en tant que parents, nous cherchons à trouver les bonnes règles quant à l’utilisation des écrans et des médias sociaux. Mais maintenant que nous sommes confrontés à une quarantaine prolongée et à la distanciation sociale, les règles s’assouplissent et changent chaque jour.

Marie-Josée ArchambaultOn en parle énormément depuis quelque temps. Ces nouvelles qui, sous des apparences de légitimité, sont en fait ce qu’on en est venu à qualifier d’infox.

Ou Fake News pour les intimes.

Au-delà des faits : Renseignements utiles

Dans le cadre de cette leçon, les élèves examineront la signification du terme « fausses nouvelles » et apprendront des faits sur le monde de l’information qui les aideront à reconnaître les sources légitimes d’information. Ils utiliseront un jeu informatique éducatif pour apprendre comment suivre une nouvelle jusqu’à sa source originale avant d’évaluer sa fiabilité, puis mettront en pratique les mêmes compétences « sur le terrain » grâce à des nouvelles réelles.

Français
Le jeu Au-delà des faits

Ces activités stimulantes et amusantes, où la rapidité est la clé, donnent l’occasion aux adolescents et aux adultes de tester leurs habiletés et d’acquérir de nouvelles techniques d’authentification.

HabiloMédias s’associe à Facebook Canada pour aider les Canadiens et les Canadiennes à devenir mieux informés à l’ère du numérique. Les fausses informations en ligne ne sont pas un nouveau problème, mais c’est à nous de le combattre. Beaucoup d’entre nous ont besoin de meilleures compétences en recherche, en authentification, et en pensée critique pour trouver des renseignements fiables en ligne et savoir reconnaître les contenus faux ou trompeurs. C’est pourquoi nous avons établi un partenariat avec Facebook pour aider à développer les compétences en authentification de tous les Canadiens et Canadiennes.

Authentification 101 – fiche-conseil

Saviez-vous que près du quart des adultes ont déjà partagé une fausse nouvelle et que nous sommes moins portés à valider les nouvelles et d’autres informations qui nous sont communiquées par des gens que nous connaissons et à qui nous faisons confiance dans les médias sociaux (même s’il s’agit des principales sources d’information de bien des gens)?

Le guide RÉAGISSEZ! Comment intervenir en matière de questions médiatiques vous fournit les outils entamer la discussion avec les sociétés médiatiques. 

Discuter du contenu haineux dans les médias avec vos enfants - Fiche-conseil

En plus des images de désastres naturels et de violence, le reportage des crimes haineux, un sujet assez commun aux nouvelles, peut également être troublant pour les enfants. Le fait de voir ou d’entendre dans les médias les agressions motivées par la haine et le vandalisme des maisons, des cimetières et des lieux de culte, peut susciter de la peur ou de l’anxiété chez les jeunes, en particulier s’ils appartiennent à des groupes vulnérables. Dans plusieurs cas, l’effet sera pire parce que les jeunes canadiens ne sont pas témoins de racisme et de haine que dans les actualités : près de la moitié voit du contenu haineux en ligne au moins une fois par mois et un sur six en voit tous les jours.

Sur Facebook, je suis toujours effarée de voir le nombre de fausses nouvelles et de rumeurs qui circulent. Et je ne parle même pas ici de ces études bidon qui sont légion sur internet! Ces nouvelles qui ont l’air d’être tout à fait scientifiques mais qui la plupart du temps, s’avèrent être du  n’importe quoi.

Pages