Vous avez vu des fausses info? Dis quelque chose!

Tu as vu une fausse info? 

Que cette info soit un malentendu ou une exagération ou même un mensonge, la manière de répondre fait toute la différence. 

Fais partie de la solution. Dis quelque chose! 

Des études ont démontré que de communiquer un consensus scientifique sur un sujet donné peut constituer une stratégie utile dans la lutte contre la désinformation. Par exemple, une étude menée en 2015 révèle qu’un message favorable à la vaccination est plus susceptible d’être efficace s’il met l’accent sur le consensus médical concernant la sécurité des vaccins administrés aux enfants.

Après deux ans de pandémie COVID-19, il est plus évident que jamais que d’attaquer la question de la désinformation sur la COVID-19 devra se faire sous tous les angles possibles. Nous avons eu besoin de voix de confiance pour transmettre des messages forts, clairs et partageables dans les médias sociaux.

Tandis que nous consommons les nouvelles troublantes des dernières semaines, nous reconnaissons tous des difficultés du monde numérique qui ont un impact direct dans la vie débranchée : le partage de mésinformations et de théories du complot, la prolifération des stéréotypes racistes, de la haine en ligne et des préjugés ainsi que les violences faites aux journalistes et à la liberté de la presse.

FAUX que ça cesse : Créer ton propre moteur de recherche

Pour créer un moteur de recherche personnalisé, tu devras te connecter à un compte Google. (Si tu n’en as pas encore, visite le site accounts.google.com pour en créer un.) Il n’est pas nécessaire d’être connecté à Google pour l’utiliser. Aussi, tout le monde peut utiliser un moteur de recherche personnalisé une fois qu’il a été créé, de sorte que toute une classe peut utiliser des moteurs de recherche créés par le biais d’un seul compte.

Matthew JohnsonOn dit que l’avenir se présente lorsqu’on s’y attend le moins. À l’occasion de la Semaine éducation médias, nous réfléchissons à la façon dont la pandémie a changé notre rapport aux médias et à autrui. Certes, il y a quelques années, peu d’entre nous aurions pu imaginer que nous passerions une bonne partie de notre vie à avoir des conversations vidéo, lesquelles étaient alors considérées comme obsolètes et principalement utilisées pour garder contact avec des amis et des membres de la famille éloignés.

Cyber-Choix est un jeu interactif conçu pour aider les élèves de la 3e à la 5e année à acquérir les compétences et les habitudes dont ils ont besoin pour faire des choix responsables en ligne. Cyber-Choix permet aux élèves d’explorer quatre histoires différentes qui abordent des questions clés comme faire de bons choix concernant ses renseignements personnels et ceux des autres, faire face à la cyberintimidation (en tant que cible et témoin) et gérer les conflits en ligne.

Matthew Johnson

Il est facile d’excuser les parents qui croient que les enfants d’aujourd’hui connaissent à fond les médias depuis leur tout jeune âge. Les enfants sont médiatisés, c’est certain, même avant leur naissance : Elsa et Elmo sont présents sous une forme ou une autre dans presque toutes les fêtes prénatales. En ce qui concerne la littératie numérique, les enfants s’adaptent aux appareils numériques aussi facilement que les canards à l’eau, devenant rapidement des experts pour trouver les vidéos et les jeux qu’ils veulent.

Marie-Josée ArchambaultL’une des grandes constatations de ce grand confinement que nous vivons tous en ce moment, c’est que si la gestion du temps d’écran familial était tout un défi pour les parents en temps normal «Avant-Covid», ce n’est devenu rien de moins qu’un challenge en temps de pandémie. À la limite, un combat peut être perdu d’avance alors qu’un retour à la norme n’est visiblement pas pour demain!

Pages