Ce que les parents doivent savoir à propos de YouTube

YouTube est une fenêtre ouverte sur un monde de merveilles. On peut y trouver d’innombrables vidéos de qualité se voulant éducatives, divertissantes ou inspirantes. Mais parmi les vidéos de chats et les clips de Kid President, on peut aussi se heurter à des atrocités. La question est de savoir comment nous, en tant que parents, pouvons-nous nous orienter dans les eaux troubles de YouTube?

J’ai introduit YouTube à mes filles quand elles avaient environ cinq et sept ans. J’ai créé des signets de certaines vidéos que nous regardions toujours ensemble. Le Muppet Show et la chaîne de Sesame Street faisaient partie de nos favoris. Plus souvent qu’autrement, je recherchais des vieux Bugs Bunny et d’autres dessins animés qui remontaient à mon enfance. (Le Barbier de Séville a joué en boucle pendant un bon bout de temps chez nous. Vous en souvenez-vous?)

La plupart des vidéos que nous regardions durait moins d’une dizaine de minutes. C’était tout ce dont j’avais besoin pour distraire mes filles pendant que je démêlais leurs cheveux. YouTube me simplifiait la vie; c’était amusant, rapide et je pouvais facilement restreindre le tout à une ou deux vidéos avant d’éteindre l’ordinateur et reprendre notre train-train quotidien.

De nombreux parents me confient que leurs enfants préfèrent regarder YouTube au lieu des chaînes câblées normales. Cela me surprenait au début, mais plus maintenant. Les chiffres parlent d’eux-mêmes.

  • Plus de 1 milliards d’utilisateurs uniques visitent YouTube chaque mois.
  • Plus de 6 milliards d’heures de vidéo sont regardées chaque mois sur YouTube, soit  presque une heure pour chaque habitant de la Terre, une augmentation de 50 % par rapport à l’année dernière.
  • 100 heures de vidéos sont téléchargées sur YouTube chaque minute.
  • Selon Nielsen, YouTube atteint plus d’Américains âgés de 18 à 34 ans que n’importe quel réseau par câble.

Ce n’est que lorsque mes enfants ont été suffisamment âgés pour chercher leurs chanteurs favoris en spectacle que je me suis mis à m’inquiéter à propos de ce qu’ils regardaient quand ils n’étaient pas dans mon champ de vision.

Deux aspects de YouTube méritent une discussion avec vos enfants : l’aspect consommation et visionnement et l’aspect téléchargement et partage.

Si votre enfant utilise YouTube pour regarder des vidéos, considérez l’adoption de « pratiques exemplaires » pour votre famille, afin d’assurer la sécurité et le bonheur de tous.

  1. Gardez l’ordinateur dans endroit où les membres de la famille circulent en tout temps. Vous réduirez ainsi la tentation de faire des recherches sur qui sait quoi.
  2. Jetez un coup d’œil au centre de sécurité de YouTube avant de remettre à vos enfants le contrôle de l’ordinateur. Vous y trouverez de nombreuses ressources portant notamment sur la confidentialité, le harcèlement et l’intimidation. [https://www.youtube.com/yt/policyandsafety/fr/safety.html]
  3. La plupart des vidéos sur YouTube autorisent les commentaires. Ce qui en fait un site de réseautage social, tout comme Facebook. Assurez-vous que votre enfant sache comment agir en bon citoyen des médias sociaux.
  4. Vérifiez le mode sécurisé. Vous trouvez un lien à cet effet au bas complètement de la page YouTube.com. Ce paramètre n’est pas efficace à 100 %, mais dès que vous l’activez, il aide à filtrer les contenus inappropriés.  Découvrez ici comment activer le mode sécurisé de YouTube.

Créer des vidéos peut s’avérer une activité amusante et enrichissante et j’encourage activement mes enfants à le faire. C’est tellement facile de nos jours avec les caméras et téléphones intelligents, dont bon nombre disposent d’une application intégrée permettant de produire des vidéos en toute simplicité.

Toutefois, tout comme pour Instagram, les jeunes doivent considérer l’impact et les conséquences possibles de ce qu’ils publient en ligne.

Mes enfants ne possèdent pas leur propre compte YouTube, donc s’ils téléchargent quelque chose, ils le font toujours via mon compte, ce qui fonctionne à merveille jusqu’à présent. Je vais garder les choses ainsi aussi longtemps que je le pourrai. Lorsque mes enfants voudront leur propre compte, je leur ferai quelques suggestions.

  1. Utiliser les paramètres de confidentialité de YouTube. Vous pouvez facilement définir vos vidéos personnelles comme étant « privées » ou « non répertoriées » et partager l’URL de la vidéo avec les personnes de votre choix.  Une vidéo privée ne peut être visionnée que par un maximum de 50 personnes invitées. Elle n’apparaît pas sur la chaîne de l’utilisateur, ni dans les résultats de recherche, ni dans les listes d’écoute; elle est invisible aux autres utilisateurs.
  2. Envisager de prendre un compte totalement anonyme, sans information d’identification personnelle comme le nom ou prénom dans le nom d’utilisateur, le lieu de résidence ou le sexe. Des études indiquent que les femmes dont le nom d’utilisateur est « féminisé » sont plus souvent victimes de harcèlement. Par exemple, pensez à ce à quoi votre fille peut être confrontée si son pseudonyme est JolieFillette14.
  3. Toujours respecter la « règle de Grand-maman ». Que dirait Mamie si elle voyait cette vidéo? 

Il est toujours bon d’enseigner à vos enfants des questions critiques qu’ils devraient se poser avant de publier une vidéo en ligne.

  • Qu’est-ce que cette vidéo dit sur moi? Quelle image donne-t-elle à une personne qui ne me connaît pas?
  • Cette vidéo peut-elle me gêner ou gêner quelqu’un, maintenant ou dans quelques années?
  • Peut-on reconnaître d’autres personnes dans la vidéo? Ai-je demandé l’autorisation à ces personnes avant de publier la vidéo en ligne?
  • Si j’y ai inclus de la musique, ai-je obtenu la permission de l’artiste ou ai-je utilisé de la musique du domaine public?

 J’ai toujours cru que YouTube était le miroir de notre société. Il y a de la beauté, de l’humour, une diversité culturelle, mais aussi une forte dose de bêtises et de monstruosités. Apprendre à nos enfants à se frayer un chemin dans ce monde virtuel est tout aussi important que leur apprendre à naviguer sur les chemins de la vie. Êtes-vous d’accord? Êtes-vous en désaccord? Comment est-ce que ça se passe chez vous? Comment abordez-vous la question de cet immense paysage audiovisuel?

Ajouter un commentaire