Opération avant l’aube (Zero Dark Thirty), est une nouveauté cinématographique qui décrit comment Osama Ben Laden fut traqué, puis assassiné. Ce film, nominé plusieurs fois aux Oscar (notamment pour le meilleur film), suscite également un autre type d’attention : plusieurs auteurs, dont Jane Meyer du The New Yorker et Peter Maass du The Atlantic, l’accusent de tolérer ou même glorifier l’usage de la torture par les services de renseignements des États-Unis. D’autres auteurs, de même le réalisateur et scénariste du film, contestent cette affirmation.

Les enseignants qui assurent l’éducation aux médias dans leur classe font souvent face à des difficultés qui ne surviennent pas dans d’autres matières. Rien n’illustre mieux ces difficultés que la question de la diversité dans les médias. On comprendra que, pour les enseignants, aborder ce sujet, c’est souvent ouvrir une boîte de Pandore. Ils sont également soucieux de ne pas offenser les élèves et leurs parents – sans compter qu’ils s’inquiètent de ce que les jeunes eux-mêmes pourraient dire. En même temps, c’est un sujet qui est tout simplement trop important pour qu’on l’évite : ce que nous voyons dans les médias influence énormément la façon dont nous percevons les autres, nous-mêmes et le monde. Par conséquent, la capacité d’analyser les représentations de la diversité dans les médias est non seulement un élément clé de l’éducation aux médias, mais elle est essentielle pour comprendre plusieurs des préoccupations et des enjeux sociaux auxquels nous faisons face en tant que citoyens. Le Réseau Éducation-Médias a donc mis au point un nouveau tutoriel de perfectionnement professionnel, Pour connaître et se reconnaître, offert en ligne pour aider les éducateurs et les dirigeants communautaires à aborder cette question au moyen de certains concepts clés de l’éducation aux médias.

Un homme à terre baignant dans une mare de sang, un enfant couvert de poussière pleurant son désespoir, des gens hagards, et des décombres partout ; façades éventrées d’immeuble, voitures défoncées, palais présidentiel disloqué, … voilà les images qu’on pouvait voir dans tous les médias ces derniers jours – si vous avez été épargné, c’est que vous n’étiez sans doute pas sur Terre.

Avec avril, voici revenue « la semaine sans télé », une semaine particulièrement suivie dans les écoles québécoises, où certaines ont même courageusement élargi le défi à dix jours, et à tous les écrans (ordinateur, Game Boy, etc…). Car force est de constater que, même si le visionnement de la télévision décline, depuis quelques années, c’est aux dépens d’autres écrans.

La télé-réalité est un enfant du siècle : c’est le 30

Pages