Publicité et consommation - Passer à l'action

Comprendre les lignes directrices et les codes de la publicité

Au Canada, il existe des règles relatives à la publicité destinée aux enfants, à l’exception du Québec où la publicité faite aux enfants de moins de 13 ans est interdite.

La publicité dans les médias de masse qui cible les enfants de moins de 12 ans doit se conformer à une série de lignes directrices volontaires contenues dans le Code de la publicité radiotélévisée destinée aux enfants. Ce code ne s’applique cependant pas aux publicités diffusées sur les chaînes américaines. Les radiodiffuseurs canadiens doivent se conformer au Code pour obtenir une licence de diffusion.

Toutes les autres formes de publicité destinée aux enfants sont couvertes par le Code canadien des normes de la publicité et les Lignes directrices sur la représentation des femmes et des hommes dans la publicité. Les Normes canadiennes de la publicité (NCP) représentent l’organisme qui administre tous ces codes et gère les plaintes du public.

Plaintes et commentaires

Il est important que les consommateurs expriment leur opinion sur la publicité.

Pour faire des commentaires sur une publicité imprimée

  • Contactez la publication en question et l’entreprise propriétaire. Pour les publications canadiennes, vous devriez également contacter les Normes canadiennes de la publicité (NCP). Des formulaires de plainte sont disponibles sur leur site Web. Si vous expédiez votre plainte par la poste, vous devriez joindre une copie de la publicité visée.

Pour faire des commentaires sur une publicité diffusée à la télévision ou à la radio

  • Contactez la station concernée. Vous devriez également faire parvenir vos commentaires aux Normes canadiennes de la publicité (NCP), au Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) et au Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) en utilisant les formulaires de plainte disponibles sur les sites Web de ces organismes.
  • Au moment de porter plainte, assurez-vous de fournir les renseignements suivants : la station où la publicité a été diffusée ; la date et l’heure approximative de la diffusion ; le nom du produit ; les motifs qui vous incitent à croire que cette publicité ne respecte pas les codes de publicité canadiens. Pour vous renseigner sur ces codes, consultez la section Comprendre les lignes directrices et les codes de la publicité.

Pour faire des commentaires sur des publicités de films destinés aux adolescents ou aux adultes diffusées au cours d’émissions pour enfants

  • Si la publicité est diffusée dans une salle de cinéma lors d’une projection destinée aux enfants, vous pouvez adresser votre plainte à la direction de l’établissement. Si la pub est diffusée à la télé, contactez la station. Vous devriez également faire parvenir vos commentaires aux NCP, au CRTC et au CCNR en utilisant les formulaires de plainte disponibles sur les sites Web de ces organismes.

Pour faire des commentaires sur les publicités diffusées en salle de cinéma

  • Si vous vous objectez à regarder une série de bandes-annonces avant la projection d’un film, vous pouvez vous plaindre à la direction de l’établissement.

Pour faire des commentaires sur le marketing de jouets inspirés de divertissements pour adultes, (des films ou jeux vidéo par exemple)

  • Si la publicité est diffusée à la télé, vous pouvez adresser votre plainte à la station. Vous devriez également faire parvenir vos commentaires aux NCP, au CRTC et au CCNR en utilisant les formulaires de plainte disponibles sur les sites Web de ces organismes.
  • Si la publicité se trouve dans un magazine, adressez votre plainte à la publication ainsi qu’à l’entreprise qui en est propriétaire. Pour les publications canadiennes, vous devriez également contacter les Normes canadiennes de la publicité (NCP). Des formulaires de plainte sont disponibles sur leur site Web.
  • Également, vérifiez si votre magasin de jouets local vend des jouets inspirés de divertissements pour adultes. Faites parvenir au gérant du magasin et à votre journal local une lettre dans laquelle vous exprimez vos inquiétudes.

N’oubliez pas les commentaires positifs !

  • Les spécialistes du marketing doivent être félicités quand ils produisent des publicités positives et socialement responsables. Les sites Web de Évaluation-Médias et de Kellogg’s Special K fournissent des exemples de publicités véhiculant une image positive des femmes et des enfants.

Pour laisser un commentaire sur un appui en ligne qui ne divulgue pas qui l’a subventionné :

  • Contactez la personne qui a fourni cet appui et assurez-vous qu’il ou elle sache que le Canada et les États-Unis, ainsi que plusieurs autres juridictions,  exigent que les influenceurs en ligne divulguent qui les ont payé pour cet appui.
  • Soumettez une plainte à l’organisme Les normes canadiennes de la publicité. Assurez-vous d’y joindre une copie ou une capture d’écran du message ou de la vidéo trompeuse (consultez http://www.commentcamarche.net/faq/398-capture-d-ecran pour savoir comment faire).

Passez à l’action au niveau local

Passez à l’action en organisant un événement anti-consommation dans votre école ou votre communauté.

Organisez une journée « Retour de jouets violents » dans votre école, votre église ou votre centre communautaire

  • Invitez les familles de votre communauté à rapporter leurs jouets violents, telles les figurines et les armes de toutes sortes. Si vous tenez votre événement durant la saison des Fêtes, vous pouvez en faire une foire aux jouets en demandant aux magasins de jouets du coin de mettre en étalage des jouets et livres non violents. Demandez à un artiste local de faire une sculpture à partir des jouets retournés. Assurez-vous d’inviter les médias.

Célébrez la « Journée sans achat » de concert avec votre école ou votre regroupement scout/guide

  • Cet événement international vise à encourager les consommateurs à revoir leurs habitudes d’achat et à réfléchir aux effets de la consommation de masse sur l’environnement de la planète. Contactez vos médias locaux et demandez-leur de couvrir votre activité. Pour en savoir plus, consultez le plan de leçon Journée sans achats.

Mettez un terme à la commercialisation dans votre école ou votre commission scolaire

  • Travaillez de concert avec vos associations de parents et d’élèves, de même qu’avec l’administration de votre école pour créer des lignes directrices en matière de publicité dans votre école ou commission scolaire. Assurez-vous d’en aviser vos médias locaux.

Éduquez les parents de votre milieu scolaire :

  • Mettez sur pied un groupe d’éducation aux médias pour les parents de votre école.