Mon Dieu! Je suis à un cheveu de croire que j’ai un réel problème d’alignement de mes chakras !

Une journée dans la vie de Jo et Josée est un tutoriel complet sur la cybercitoyenneté qui prépare les élèves de la 6e à la 8e année à gérer tous les défis auxquels ils font face lorsqu’ils utilisent la technologie numérique, de la vie privée en ligne à la cyberintimidation, en passant par l’authentification de ce qui est vrai et faux en ligne.

Une journée dans la vie de Jo et Josée - thumbnail

Dans le jeu éducatif Une journée dans la vie de Jo et Josée (Ressource sous licence), les élèves de la 6e à la 8e année aident un frère et une sœur, Jo et Josée, à gérer des situations auxquelles ils font face en ligne dans leur vie quotidienne.

Au-delà des faits : Authentification et citoyenneté

Dans le cadre de cette leçon, les élèves examineront les façons dont la désinformation peut avoir un impact sur l’histoire et la politique. Après avoir discuté d’un certain nombre d’exemples historiques de désinformation, ils examineront les façons dont les sources d’information peuvent adopter des partis pris et utiliseront un jeu interactif pour mettre en pratique leurs compétences afin de trouver davantage de contexte à une histoire. Ils liront également une nouvelle actuelle et appliqueront ce qu’ils ont appris pour trouver le contexte dont ils ont besoin pour la comprendre.

Français

Au-delà des faits : Nous sommes tous des diffuseurs

Dans le cadre de cette leçon, les élèves examineront la façon dont nos propres partis pris peuvent nous empêcher d’être objectifs. Ils apprendront des façons de reconnaître et d’expliquer leurs partis pris et mettront en pratique ces connaissances en jouant à un jeu interactif en ligne. Ils apprendront comment les campagnes d’intérêt public peuvent changer les normes sociales et créeront leur propre message d’intérêt public pour promouvoir le partage éthique de renseignements en ligne.

Français

Au-delà des faits : Renseignements utiles

Dans le cadre de cette leçon, les élèves examineront la signification du terme « fausses nouvelles » et apprendront des faits sur le monde de l’information qui les aideront à reconnaître les sources légitimes d’information. Ils utiliseront un jeu informatique éducatif pour apprendre comment suivre une nouvelle jusqu’à sa source originale avant d’évaluer sa fiabilité, puis mettront en pratique les mêmes compétences « sur le terrain » grâce à des nouvelles réelles.

Français

Échange artistique

Années scolaire : 9e à 12e année
Au sujet de l’auteur : Grace Foran, projet eQuality et Matthew Johnson, directeur de l’éducation, HabiloMédias.
Durée : 1 heure, suivie des activités d’évaluation

Ce plan de leçon est un projet réalisé en collaboration avec HabiloMédias et le projet eQuality, financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Français

Opposition : Participer à des activités de militantisme en ligne

Années scolaire : 7e à 9e année
Au sujet de l’auteur : Lauren Middlemiss et Matthew Johnson, Directeur de l’éducation, HabiloMédias. La Chronologie de l’opposition a été développée et rédigée par Robert Porter dans le cadre du projet eQuality.
Durée : 1,5 à 2 heures en classe

Ce plan de leçon est un projet réalisé en collaboration avec HabiloMédias, le projet eQuality, financé par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.

Français

Ça y est, c’est l’âge : ma fille, 10 ans, veut un compte sur Facebook. Comme plusieurs de ses amies, qui en ont déjà un depuis longtemps. Même si l’âge légal est de 13 ans… La pression est forte. La tentation est grande d’accepter à condition que « tu m’acceptes comme amie et que je vérifie tout ce que tu postes et ce que tu reçois »… Comme cette maman qui surveille les réseaux sociaux de ses enfants à partir de son téléphone cellulaire.

Nous sommes tous des diffuseurs – fiche-conseil

Voici trois conseils qui vous permettront de vous assurer de partager de bonnes informations et de mettre un frein à la propagation des canulars, des rumeurs et des arnaques.

1. Méfiez-vous de vos propres partis pris.

Pour être un diffuseur responsable, il faut être conscient des raisons pour lesquelles vous pourriez être plus susceptible de croire quelque chose sans avoir de preuves. Avant de partager une nouvelle, prenez quelques minutes pour déterminer si vous êtes tombé dans le panneau de l’un des partis pris fréquents suivants.

Pages