Exploitation sexuelle - Conseils de sécurité

En tant qu’adultes, nous voulons développer le plus tôt possible la résistance des enfants face aux choses de la vie. Cela comprend la façon de réagir au harcèlement et aux demandes qui les mettent mal à l’aise – que ce soit à l’école ou sur Internet. Au fur et à mesure qu’ils grandissent, on les aidera à repérer et à gérer la manipulation émotionnelle. En fait, la majorité des adolescents savent gérer les demandes d’étrangers en ligne. Ce qui leur pose le plus de problèmes est la façon de gérer les avances sexuelles venant de personnes qu’ils connaissent.

  • Discutez avec les jeunes du fait que dans une relation amoureuse saine, on ne pousse pas son partenaire à faire quelque chose qu’il ou elle n’a pas envie de faire – comme envoyer une photo dénudée de soi ou s’exhiber devant une webcam. Il y a d’autres façons de montrer à quelqu’un qu’on tient à lui, et qui n’impliquent pas un rapport de force.
  • Insistez sur le fait que s’ils transmettent une photo suggestive qui ne leur était pas destinée (ou qui leur était exclusivement destinée), ils deviennent moralement et légalement responsables.
  • Avertissez les jeunes qu’il y a des individus qui ciblent particulièrement les adolescents s’engageant dans des discussions sexuelles sur Internet.
  • Expliquez-leur pourquoi le fait qu’un adulte ait des relations sexuelles avec un adolescent est problématique.
  • Aidez-les à reconnaître les tactiques de « grooming » – ont-ils des amis virtuels qui sont « trop beaux pour être vrais » ?
  • Conseillez les jeunes de parler à un adulte en qui il ou elle a confiance, s’il se sent harcelé par qui que ce soit.
  • Etablissez la règle que, si un jeune veut rencontrer en personne un ami virtuel, il doit le faire accompagné d’un adulte de confiance.
  • Les jeunes adolescents devraient donner leurs mots de passe pour leur messagerie instantanée ou leur réseau social à leurs parents. Les parents devrait seulement accédez les mots de passe s’il y a un problème.