Représentations médiatiques de la diversité raciale et culturelle – Vue d’ensemble

Les médias en disent long sur ce qui est important dans une société. Ce que nous voyons dans les médias peut avoir un impact sur la façon dont nous percevons les autres groupes[1] et nous percevons nous-mêmes[2].

Selon la Dre Amanpreet Brar de l’Université de Toronto, « il y a un manque de diversité ethnique et linguistique dans les médias grand public. C’est pourquoi les médias multiculturels et ethniques sont une voix essentielle pour les communautés minoritaires du Canada. En plus de fournir des communications publiques et des informations essentielles sur la santé tenant compte de la langue et de la culture, ces médias favorisent un sentiment de culture et de communauté pour les minorités et les immigrants canadiens[3]. » Les médias accordant une légitimité à certaines populations en les incluant et en les traitant avec respect, une représentation juste et égale est essentielle à la construction d’une société multiculturelle saine.

Alors que la demande pour une diversité accrue et bonifiée dans les médias augmente[4], et que des personnalités publiques comme le premier ministre Justin Trudeau appellent à une plus grande représentation dans les récits présentés sur nos écrans[5], la représentation de la diversité raciale et culturelle dans les médias de divertissement et d’information nord-américains n’est pas équilibrée. Les représentations des groupes racialisés sont souvent inadéquates ou inexistantes et lorsqu’elles sont présentées, elles sont souvent stéréotypées et dégradantes. Du même coup, la blancheur est privilégiée en étant présentée comme la valeur par défaut ou le « courant dominant » : « La blancheur en tant qu’idéologie sait se faire invisible et rendre ainsi son exploitation encore plus fatale et plus difficile à contester[6]. »

La tendance des médias à mal représenter les groupes racialisés est particulièrement problématique dans un pays diversifié sur le plan culturel comme le Canada. Bien que le nombre de personnages racialisés dans les émissions télévisées canadiennes pour enfants[7], par exemple, corresponde à peu près au pourcentage de ce que Statistique Canada appelle les « minorités visibles[8] », tout comme le nombre de personnes racialisées travaillant dans l’industrie canadienne de l’information[9], ces chiffres peuvent dissimuler le manque de représentation authentique, de participation en arrière-scène et de pouvoir décisionnel. De plus, il peut être illusoire de mettre l’accent sur les médias créés au Canada puisque de nombreux jeunes Canadiens consomment des contenus médiatiques essentiellement américains. Par conséquent, lorsque nous voyons de la diversité dans les médias, elle tend à refléter les données démographiques américaines, les groupes les plus importants, soit les Sud-Asiatiques et les Sino‑Canadiens[10], étant particulièrement sous-représentés.

Cette section explore la représentation médiatique des groupes racialisés et décrit les stéréotypes courants auxquels ces groupes sont confrontés. Elle examine également les obstacles rencontrés par les groupes racialisés « en arrière-scène » des médias d’information et de divertissement et propose un aperçu de la production médiatique diversifiée. Les grandes lignes des politiques canadiennes en matière de diversité dans les médias sont présentées et les prochaines étapes potentielles d’une représentation équilibrée et plus réaliste des groupes racialisés dans les médias sont définies.

 

[1] Schmader, T., Block, K., et Lickel, B. (2015). « Social identity threat in response to stereotypic film portrayals: Effects on self‐conscious emotion and implicit ingroup attitudes ». Journal of Social Issues, 71(1), 54-72.

[2] Ward, L.M. (2004). « Wading through the stereotypes: positive and negative associations between media use and black adolescents’ conceptions of self ». Developmental Psychology, 40(2), 284.

[3] Brar, A (2021). « As Canadians we’re proud of diversity, so why is multicultural media being left in the dark about COVID-19 ». The Toronto Star. Consulté à l’adresse : https://www.thestar.com/opinion/contributors/2021/01/14/as-canadians-were-proud-of-diversity-so-why-is-multicultural-media-being-left-in-the-dark-about-covid-19-information.html. [traduction]

[4] (2021) « Representation in Action Trend Report ». YPulse.

[5] Trudeau, J. [@JustinTrudeau] (13 avril 2021). For years, @KimsConvenience has celebrated diversity and championed inclusion. Although the show ends tonight, and we have to say “okay, see you” to @SimuLiu and the entire Kim family one last time, let’s continue to #SeekMore representation in the stories on our screens [gazouillis]. Twitter. Consulté à l’adresse : https://twitter.com/justintrudeau/status/1382111142991048704.

[6] Gopal, P. (2020). « We can’t talk about racism without understanding whiteness ». The Guardian. Consulté à l’adresse : https://www.theguardian.com/commentisfree/2020/jul/04/talk-about-racism-whiteness-racial-hierarchy. [traduction]

[7] Lemish, D., et Russo Johnson, C. (2019). The Landscape of Children’s Television in the US & Canada. Center for Scholars & Storytellers.

[8] (2016) Population des immigrants au Canada, Recensement de la population de 2016. Statistique Canada. Consulté à l’adresse : https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/11-627-m/11-627-m2017028-fra.htm. [traduction]

[9] (2021) Canadian Newsroom Diversity Survey. Association canadienne des journalistes. Consulté à l’adresse :  https://caj.ca/programs/diversity-survey/current-survey/

[10] Statistique Canada (sans date). Minorités visibles (15), statut des générations (4), âge (12) et sexe (3) pour la population dans les ménages privés du Canada, provinces et territoires, régions métropolitaines de recensement et agglomérations de recensement, Recensement de 2016 – Données-échantillon (25 %). Consulté à l’adresse : https://www12.statcan.gc.ca/census-recensement/2016/dp-pd/dt-td/Rp-fra.cfm?TABID=2&LANG=F&A=R&APATH=3&DETAIL=0&DIM=0&FL=A&FREE=0&GC=01&GL=-1&GID=1341679&GK=1&GRP=1&O=D&PID=110531&PRID=10&PTYPE=109445&S=0&SHOWALL=0&SUB=0&Temporal=2017&THEME=120&VID=0&VNAMEE=&VNAMEF=&D1=0&D2=0&D3=0&D4=0&D5=0&D6=0.

Trousse éducative – diversité et médias

La Trousse éducative – diversité et médias est une ensemble de ressources conçues pour les enseignants, les élèves, les corps policiers et le grand public ; on y aborde des sujets brûlant d’actualité comme la haine, les préjugés et les stéréotypes véhiculés dans nos médias et sur Internet. Ce programme comprend des tutoriels de perfectionnement professionnel, des leçons, des activités pédagogiques pour l’élève et des documents d’accompagnement.

Pour plus d’information