Notre histoire

HabiloMédias (anciennement le Réseau Éducation-Médias) est issu d’une initiative sur la violence à la télévision lancée par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) au début des années 1990.

L’organisme a vu le jour en 1994 sous les auspices de l’Office national du film du Canada. En 1996, le Réseau se constitue en organisme indépendant dirigé par un conseil d’administration bénévole qui comprenait alors, et comprend toujours, des représentants des grands médias, du gouvernement et des secteurs de l’éducation, des bibliothèques et sans but lucratif.

Comment le Réseau Éducation-Médias est devenu HabiloMédias

Réseau Éducation-MédiasEn 2009, le Réseau entreprend un processus de trois ans qui aboutit au lancement de sa nouvelle image de marque « HabiloMédias » en mai 2012. Notre 15e anniversaire célébré en 2011 a été une étape charnière de notre histoire et un moment propice pour renouveler l’organisme afin de relever les défis éducatifs de l’ère numérique. Nous avions parcouru énormément de chemin depuis nos débuts en tant que centre d’échange de ressources sur la violence dans les médias pour devenir un chef de file mondial en matière d’éducation aux médias et de littératie numérique – mais il fallait assurer notre pertinence et notre durabilité au cours des 15 prochaines années.

Nous avons chargé le Comité de planification stratégique du conseil d’administration de redéfinir l’organisme en mettant l’accent sur notre leadership dans le domaine de la littératie numérique. Très tôt, nous avons compris qu’il fallait rajeunir l’image de marque du Réseau Éducation-Médias et trouver un nouveau nom pour mieux communiquer qui nous sommes et ce que nous faisons. De concert avec l’équipe extraordinairement créative de l’agence Brandworks de Toronto (qui a gracieusement donné de son précieux temps), nous avons consacré plusieurs mois à mettre au point un nouveau nom et logo.

HabiloMédiasFinalement, notre choix s’est porté sur HabiloMédias parce que l’expression décrit succinctement l’essentiel de notre travail : développer les habiletés nécessaires pour aborder les médias avec esprit critique. Nous vivons dans un monde branché; les enfants utilisent tout un éventail d’appareils numériques et les adultes ont du mal à les suivre. Dans ces conditions, comment veiller à ce que nos enfants soient en sécurité tout en étant éclairés et informés? De la même manière que nous enseignons toutes sortes d’habiletés à nos enfants, nous devons aussi les aider à développer des habiletés dans le domaine des médias.

Le processus de renouvellement de notre image a apporté beaucoup de changement – nouveaux nom, logo et site Web – mais notre mission et nos valeurs fondamentales demeurent les mêmes et nous avons toujours à cœur d’éduquer une génération de jeunes Canadiens à l’aise avec les médias.

Moments marquants de l’histoire de l’organisme

1994 Le concept du Réseau Éducation-Médias commence à prendre forme dans les bureaux de l’Office national du film à Ottawa.

1995 Bell Canada, Radio-Canada, WIC – Western International Communications, CHUM Television, Santé Canada, le ministère de la Justice du Canada, Patrimoine canadien, Industrie Canada et le ministère des Affaires étrangères et du Commerce international contribuent au financement de départ du Réseau.

1996 Le Réseau se constitue en organisme national sans but lucratif et lance son site avant-gardiste d’éducation aux médias.

1999 Le gouvernement fédéral reconnaît au Réseau le statut d’organisme de bienfaisance.

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) annonce qu’il ne réglementera pas Internet, soulignant dans sa décision l’importance de l’éducation et du travail accompli par le Réseau (avis public Telecom CRTC 99-14)

La Fondation canadienne des relations raciales inaugure son premier Prix d’excellence et l’attribue au Réseau Éducation-Médias, en reconnaissance de son impressionnante collection de ressources éducatives contre le racisme.

2000 Le Réseau publie les résultats du premier sondage réalisé auprès de parents canadiens sur l’usage que font leurs enfants d’Internet : Jeunes Canadiens dans un monde branché : la perspective des parents.

2001 Le gouvernement du Canada publie sa stratégie, Cyberaverti, pour lutter contre le contenu illégal et offensant diffusé sur Internet. Le Réseau est un partenaire clé de la stratégie recommandant des initiatives qui « renseignent les internautes et renforcent leurs moyens d’action ».

Le Réseau publie les résultats d’un sondage novateur réalisé auprès de 6000 élèves canadiens, Jeunes Canadiens dans un monde branché : la perspective des élèves.

2003 Le Réseau lance son nouveau site, enrichi de nouvelles ressources, et restructuré pour une navigation améliorée.

2006 La trousse de l’UNESCO, « L’éducation aux médias : Un kit à l’intention des enseignants, des élèves, des parents et des professionnels » mentionne le Réseau dans la section « bonnes pratiques » au Canada.

Le Réseau lance la toute première édition de la Semaine nationale d’éducation aux médias, en collaboration avec la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants.

2009  La Semaine nationale d’éducation aux médias devient la Semaine éducation médias visant à encourager une participation élargie à cet événement annuel.

2010 Le Réseau publie son mémoire intitulé La littératie numérique au Canada dans le cadre de la consultation sur l’économie numérique lancée par le gouvernement du Canada. Le mémoire exhorte le gouvernement à faire de la littératie numérique la pierre angulaire d’une stratégie nationale numérique.

2011 Le Réseau publie les résultats de son étude Jeunes Canadiens dans un monde branché, phase III : la perspective des enseignants, qui examine les réactions des enseignants canadiens aux technologies en réseau dans la classe.

2012 Dans son rapport intitulé Parler de la vie en ligne avec les jeunes et les parents, le Réseau publie les résultats des discussions menées avec les groupes de parents, d’enfants et d’adolescents dans le cadre de la phase III de son étude Jeunes Canadiens dans un monde branché. Le Réseau prépare le terrain pour l’enquête nationale qu’il mènera auprès des élèves.

Le Réseau lance sa nouvelle image de marque, HabiloMédias, et renouvelle son site Web.

2014 HabiloMédias s’associe avec le Conseil des technologies de l’information et des communications pour organiser et animer le Symposium sur la littératie et les compétences numériques des jeunes Canadiens dans le but d’explorer des politiques, des programmes et des partenariats visant à faire avancer la cause du développement des compétences en littératie numérique au Canada.

HabiloMédias publie La vie en ligne, le premier d’une série de rapports fondés sur les données recueillies lors de notre sondage national auprès de 5 426 étudiants et étudiantes dans le cadre la phase III du projet de recherche Jeunes Canadiens dans un monde branché.