Au-delà des faits : Nous sommes tous des diffuseurs

Dans le cadre de cette leçon, les élèves examineront la façon dont nos propres partis pris peuvent nous empêcher d’être objectifs. Ils apprendront des façons de reconnaître et d’expliquer leurs partis pris et mettront en pratique ces connaissances en jouant à un jeu interactif en ligne. Ils apprendront comment les campagnes d’intérêt public peuvent changer les normes sociales et créeront leur propre message d’intérêt public pour promouvoir le partage éthique de renseignements en ligne.

Français

Au-delà des faits : Renseignements utiles

Dans le cadre de cette leçon, les élèves examineront la signification du terme « fausses nouvelles » et apprendront des faits sur le monde de l’information qui les aideront à reconnaître les sources légitimes d’information. Ils utiliseront un jeu informatique éducatif pour apprendre comment suivre une nouvelle jusqu’à sa source originale avant d’évaluer sa fiabilité, puis mettront en pratique les mêmes compétences « sur le terrain » grâce à des nouvelles réelles.

Français

Au-delà des faits : Authentification et citoyenneté

Dans le cadre de cette leçon, les élèves examineront les façons dont la désinformation peut avoir un impact sur l’histoire et la politique. Après avoir discuté d’un certain nombre d’exemples historiques de désinformation, ils examineront les façons dont les sources d’information peuvent adopter des partis pris et utiliseront un jeu interactif pour mettre en pratique leurs compétences afin de trouver davantage de contexte à une histoire. Ils liront également une nouvelle actuelle et appliqueront ce qu’ils ont appris pour trouver le contexte dont ils ont besoin pour la comprendre.

Français

L’élément fondamental qui fait qu’Internet est différent des autres types de médias qui sont arrivés avant lui est l’hyperlien, lequel peut vous conduire, vous ou une personne avec laquelle vous partagez un lien, vers presque n’importe quel type de contenu imaginable.

L’éthique du partage de renseignements

Grâce à Internet, aujourd’hui, nous ne sommes pas seulement des consommateurs de nouvelles, mais des diffuseurs également, et nos amis et notre famille comptent sur nous pour ne partager que des informations fiables et exactes.

En réalité, la moitié d’entre nous prêtons plus attention à la personne qui a partagé une nouvelle avec nous qu’à la source d’où elle provient[1].

Toutefois, il peut être délicat de le faire. Le simple fait de signaler qu’une information est fausse est non seulement peu efficace, mais peut avoir l’effet inverse et amener les gens à y croire encore plus[1]. Il est plus efficace de fournir des informations qui créent une « histoire » nouvelle et plus convaincante.

Voici quelques préjugés cognitifs fréquents dont nous devons tenir compte avant de décider de partager du contenu[1].

Nous sommes tous des diffuseurs – fiche-conseil

Voici trois conseils qui vous permettront de vous assurer de partager de bonnes informations et de mettre un frein à la propagation des canulars, des rumeurs et des arnaques.

1. Méfiez-vous de vos propres partis pris.

Pour être un diffuseur responsable, il faut être conscient des raisons pour lesquelles vous pourriez être plus susceptible de croire quelque chose sans avoir de preuves. Avant de partager une nouvelle, prenez quelques minutes pour déterminer si vous êtes tombé dans le panneau de l’un des partis pris fréquents suivants.

Le jeu Au-delà des faits

Ces activités stimulantes et amusantes, où la rapidité est la clé, donnent l’occasion aux adolescents et aux adultes de tester leurs habiletés et d’acquérir de nouvelles techniques d’authentification.

Pages