Français langue première

« L’apprentissage du français doit permettre à l’élève de s’approprier  les savoirs multiples de toutes les autres disciplines. Puisque la langue constitue l’outil indispensable à l’appropriation de tous ces savoirs, il est primordial d’établir une relation entre l’apprentissage du français et le contenu des autres programmes. Cette collaboration peut se faire soit en utilisant les textes des autres matières pour s’approprier des connaissances en français, soit en transférant les habiletés langagières dans les activités de toutes les disciplines. »

« Au-delà des habiletés et des connaissances linguistiques transférables dans toutes les disciplines, la littératie propose l’acquisition des stratégies essentielles à la gestion des apprentissages et favorise la responsabilisation de l’élève. En effet, la réussite de l’élève dépend de sa capacité à lire et à comprendre une variété de textes de complexité croissante ainsi qu’à communiquer efficacement le traitement ou l’interprétation qu’il en fait. Ainsi, dans le contexte d’une tâche de communication authentique, l’élève est appelé à puiser dans un vaste répertoire de stratégies, à utiliser celles qui s’avèrent pertinentes et à juger de leur efficacité. »

Programme d’études : Français M-3, Ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance, Direction des programmes d’études et de l’apprentissage (aout 2013), p.17