Conseil d'administration

HabiloMédias est sous la direction d’un conseil d’administration élu, où figurent des représentants des commanditaires, des utilisateurs et du gouvernement.

Comité exécutif 2017 - 2018

Présidente
Suzanne Morin
VP et vice-directrice juridique
Québec et première directrice, protection des renseignements personnels de l’entreprise
Financière Sun Life

Vice-Président
Serge Carrier
Directeur du développement des affaires
Société de formation à distance des commissions scolaires du Québec (SOFAD)

Vice-Président
Colin McKay
Chef, politique publique et relations gouvernementales au Canada
Google Inc.

Trésorière
Mara Tramontin
Directrice, Programme de gestion des affaires
 TVO

Membre actif
Michael Hoechsmann
Professeur agrégé
Lakehead University

Membres du conseil d’administration 2017 - 2018

Ruby Barber
Chef adjointe du service juridique
Affaires juridiques et réglementaires
Bell Canada

Mary Cavanagh
Professeure agrégée
Université d’Ottawa

Kevin Chan
Chef de la politique, Canada
Facebook et Instagram

Jérôme Dufour
Directeur général, Distribution, Communication et Marketing
L’Office national du film du Canada

David Fowler
Directeur du marketing et des communications
Autorité canadienne pour les enregistrements Internet (ACEI)

Joelene Huber, M.D.
Pédiatre du développement
Programme Inner City Health
Hôpital St. Michael

Jean La Rose
Directeur général
Réseau de télévision des peuples autochtones

Craig McTaggart
 TELUS

H. Mark Ramsankar
Président
Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants (FCE)

Observateurs officiels 2017 - 2018

Christine Binne
Directrice intérimaire
Cybersécurité nationale
Sécurité publique Canada

Natalie Frank
Gestionnaire, Politiques
Direction des partenariats en milieu de travail
Emploi et développement social Canada

Nanao Kachi
Directeur intérimaire, Politique sociale et des consommateurs
Consommation et politique stratégique
Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC)

Helen C. Kennedy
Directrice générale
Direction générale de la radiodiffusion et des communications numériques
Patrimoine canadien

Anciens membres du Conseil d’administration

 

Biographies des membres du conseil

Ruby Barber (élu la première fois au conseil en 2017)
Ruby est chef adjointe du service juridique, affaires juridiques et réglementaires à Bell Canada, et elle travaille à Ottawa. Elle s’est jointe à l’équipe Bell en 1997 et possède une vaste expérience des domaines juridiques et réglementaires dans le secteur des télécommunications. Elle est actuellement responsable de la protection de la vie privée et de la conformité. Auparavant, elle gérait l’équipe Service juridique (marchés consommateurs) de Bell Canada, qui s’occupe au quotidien des questions juridiques touchant les clients de Bell, ce qui inclut le Code sur les services sans fil. Avant cela, elle soutenait l’équipe Service juridique (fusions et acquisitions) à Bell en tant que chef adjointe du service juridique, fusion et acquisitions.

Avant de se joindre à Bell, Ruby était une collaboratrice du cabinet d’avocats Fasken Martineau à Toronto et pratiquait le droit des sociétés et des valeurs mobilières. Elle est diplômée en sciences politiques (avec distinction) de l’Université Queen’s et de la Osgoode Hall Law School, et elle a été admise au barreau de l’Ontario en 1991.

Christine Binne (élu la première fois au conseil en 2017)
Christine travaille au gouvernement fédéral depuis 2001. Elle est maintenant directrice de la Division des politiques et de la gestion des enjeux à la Direction générale de la cybersécurité nationale de Sécurité publique Canada. Dans le cadre de ses fonctions, elle oriente l’élaboration de politiques et dirige la coordination d’activités pour appuyer la Stratégie de cybersécurité du Canada. En ce sens, elle trouve des solutions stratégiques aux menaces en matière de cybersécurité qui pèsent sur la sécurité nationale et sur la prospérité économique du Canada, et elle développe des activités d’engagement avec des partenaires du secteur privé, du milieu universitaire, de la société civile et de la scène internationale. Avant de faire ses débuts à la Direction générale de la cybersécurité nationale en 2012, Christine a occupé divers postes visant à soutenir les activités du gouvernement fédéral relatives au commerce international, à l’investissement et à la sécurité nationale.

Serge Carrier (élu la première fois au conseil en 1997-1999, 2000)
Serge Carrier est présentement directeur du développement des affaires à la SOFAD. De 2005 à 2007, il était chef des opérations de FacePrint Global Solutions, une entreprise californienne de solutions en biométrie. Jusqu’en 2005, il a assumé la présidence de CogniScience, une compagnie d’apprentissage en ligne. Il a été président de Micro-Intel, une des plus grandes maisons d’édition multimédia du Canada avant la fusion de la compagnie avec CogniScience en 2002. De 1987 à 1992, il s’est occupé du développement des logiciels éducatifs de Micro-Intel, en collaboration avec les ministres de l’Éducation du Canada. Avant de lancer Micro-Intel, il développait déjà des logiciels éducatifs et enseignait en science et en informatique aux niveaux secondaire et collégial.

Mary Cavanagh (élue la première fois au conseil en 2012)
Titulaire d’un doctorat de l’University of Toronto (2009), Mary Cavanagh est professeure agrégée à l’École des sciences de l’information à l’Université d’Ottawa. Son enseignement et ses recherches portent sur l’avenir des bibliothèques publiques, la gestion des connaissances et l’apprentissage organisationnel, l’éthique de l’information du domaine public, et le libre accès. En Ontario et en Saskatchewan, Mary a travaillé pendant 18 ans en tant que bibliothécaire et gestionnaire. Entre 2003 et 2009, elle était coordinatrice du consortium de la BibliothèqueGéni@le de la Capitale. De nombreux organismes canadiens dans le secteur des bibliothèques publiques ont engagé Mary en tant que consultante, chercheure et rédactrice pour travailler sur des projets qui portent sur les pratiques de bibliothèque en ce qui concerne les peuples autochtones, la capacité numérique, et la pratique professionnelle.

Kevin Chan (élu la première fois au conseil en 2015)
Kevin Chan est responsable de la politique publique pour Facebook et Instagram, travaillant sur une vaste gamme de questions qui ont un impact sur le secteur d’Internet.

Précédemment, il a occupé le poste de secrétaire général délégué de l’Université McGill et était boursier en externat au Center for Internet and Society de l’Université Stanford. Il a antérieurement occupé des rôles de cadre supérieur dans la fonction publique fédérale.

Kevin Chan siège aux conseils des Grands Frères Grandes Sœurs du Canada et au Conseil du doyen de la Ted Rogers School of Management de l’Université Ryerson.

Il a obtenu un diplôme de la Harvard Kennedy School, de l’Ivey Business School et du Royal Conservatory of Music, et a reçu la Médaille du jubilé de diamant de la Reine.

Jérôme Dufour (élu la première fois au conseil en 2015)
Jérôme Dufour est directeur général, Distribution, communication et marketing de l’Office national du film du Canada (ONF) depuis mars 2014. Reconnu pour son approche créative, il a acquis en près de 25 ans de carrière une expérience diversifiée en publicité, gestion de marques, développement de produits et marketing relationnel, qu’il met à profit pour développer et proposer un plan stratégique marketing novateur pour exploiter le plein potentiel des productions, de la marque, des propriétés intellectuelles et de l’expertise de l’ONF. Il est responsable de tous les services reliés à la distribution, la mise en marché et la communication, ainsi qu’aux partenariats, au développement de nos plateformes, aux marchés éducatifs et à la gestion de la collection.

Il a occupé précédemment le poste de vice-président, Marketing, à la Société du Vieux-Port de Montréal. À ce titre, il a géré pendant cinq ans les activités de marketing et de communications, l’exploitation des produits et services ainsi que les ventes et le service à la clientèle pour ensemble des activités commerciales du Vieux-Port, du Centre des sciences de Montréal et du cinéma IMAX. Il a également assumé des postes de gestion et de direction en marketing et communications dans diverses entreprises, dont Air France, Microcell Télécommunications, Loyalty Management Group et Cossette Communications.

David Fowler (élue la première fois au conseil en 2012)
David Fowler est directeur, Marketing et communications, à l’Autorité canadienne des enregistrements Internet (ACEI), l’organisme qui gère le domaine Internet .CA du Canada. Relevant du président, il est responsable de l’élaboration et de la mise en œuvre des stratégies de marketing et de communications de l’organisme. Assurer le leadership de haute direction en ce qui a trait à tous les programmes de publicité et de communications ainsi que gérer le produit .CA et les relations avec les intermédiaires font partie de ses attributions.

David est entré au service de l’ACEI au cours d’une période de transition organisationnelle. À titre d’organisme évoluant rapidement avec à sa tête un nouveau chef de la direction, le moment était venu pour l’ACEI de retenir les services d’un leader stratégique afin d’orienter et de cibler avec précisions ses activités de marketing et de communications. David a restructuré le service et élaboré une nouvelle direction stratégique qu’il a mise en œuvre pour l’atteinte de résultats. Aujourd’hui, sur le plan mondial, le .CA constitue l’un des domaines dont la croissance est la plus rapide et au Canada, sa présence sur le marché et sa part de celui-ci gagnent toujours en importance.

David est un leader doté d’une expérience approfondie acquise dans un vaste éventail de secteurs, et ce, tant au sein d’entreprises privées que d’organismes sans but lucratif. Il est titulaire d’un baccalauréat ès arts en psychologie et d’un diplôme en administration des affaires délivrés par l’Université Wilfrid Laurier. De plus, il porte le titre d’IAS.A grâce à la réussite du programme Principes essentiels de gouvernance à l’intention des administrateurs d’organismes à but non lucratif.

Natalie Frank (nommée la première fois au conseil en 2014)
Natalie Frank est la gestionnaire des politiques au sein de la Direction des partenariats en milieu de travail à Emploi et développement social Canada (EDSC), où elle gère actuellement les politiques reliées aux compétences essentielles de la main-d’œuvre, tendances en matière de compétences et soutiens dans les secteurs industriels, services d’information sur le marché du travail canadien et le guichet emplois du Canada. Natalie œuvre dans la fonction publique depuis 15 ans, et a travaillé sur tout un éventail de politiques sociales et culturelles au ministère du Patrimoine canadien, et plus récemment à EDSC (anciennement RHDSC) depuis 2010. Elle est titulaire d’un baccalauréat de l’Université McGill et d’une maîtrise en communications de l’Université Carleton.

Michael Hoechsmann (élu la première fois au conseil en 2012)
Michael Hoechsmann est professeur agrégé au campus de l’Université Lakehead à Orillia. Il est coauteur de Media Literacies: A Critical Introduction (Wiley-Blackwell, 2012) et Reading Youth Writing: “New” Literacies, Cultural Studies and Education (Peter Lang, 2008). De 1998 à 2202, Michael a dirigé un service national d’information pour les jeunes de 14 à 24 ans, Education of Young People’s Press. Ses recherches et son enseignement portent sur l’éducation aux médias, les nouvelles littératies et les littératies numériques ainsi que les études culturelles.

Joelene Huber (élu la première fois au conseil en 2017)
Dr Joelene Huber est pédiatre du développement (MD/PhD), professeure adjointe à la faculté de médecine de l’Université de Toronto et journaliste médicale en radiotélédiffusion. Elle a effectué une formation en journalisme pour les experts en la matière à la Munk School of Global Affairs de l’Université de Toronto et en radiotéléjournalisme et journalisme multiplateforme à la Seneca College School of Media. Grâce à son expertise médicale, elle est collaboratrice régulière pour le réseau national de nouvelles télévisées CBC. Dre Huber travaille comme médecin universitaire avec une pratique clinique à l’Hôpital St Michael et se spécialise dans les programmes d’approche clinique de la pédiatrie développementale au centre-ville et dans les écoles. Elle a un programme de recherche avec le Li Ka Shing Knowledge Institute axé sur le développement d’applications pour téléphone intelligent procurant des stratégies d’intervention auprès d’enfants ayant des troubles du spectre de l’autisme. Elle a récemment obtenu un financement de la part de Telus pour un projet pilote visant à créer une série Web éducative présentant des stratégies d’intervention à l’intention de parents d’enfants ayant des troubles du spectre de l’autisme. Dre Huber est affiliée à l’Hospital for Sick Children (membre associée, Division de neurologie) et a également fait partie de SickKids Hospital International, contribuant à l’élaboration de programmes médicaux dans le Moyen-Orient.

Helen C. Kennedy (nommée la première fois au conseil en 2016)
Helen C. Kennedy s’est jointe à la fonction publique fédérale en 1989. Elle a commencé sa carrière à la Direction générale de la politique des télécommunications du ministère des Communications. Depuis ce temps, elle a occupé un certain nombre de postes au gouvernement, dont ceux d’analyste principale de la Politique stratégique aux Affaires intergouvernementales du Bureau du Conseil privé, de directrice des Services de programmation à la Politique de la radiodiffusion et de directrice générale adjointe des Industries culturelles. En 2013, elle a été nommée directrice générale de la Radiodiffusion et des communications numériques. Mme Kennedy est diplômée de l’Université St. Francis Xavier (B.A. avec distinction), de l’Université Queen’s (M.A. en sciences politiques) et de l’Université d’Ottawa (Leadership du secteur public et gouvernance).  

Jean La Rose (élu la première fois au conseil en 2011)
Jean La Rose est citoyen de la Première Nation abénakise d’Odanak. Ayant grandi à Ottawa, il a étudié le journalisme au Collège Algonquin, et obtenu un baccalauréat en communication sociale à l’Université d’Ottawa. Il a plus tard amorcé des études de maîtrise à l’École nationale d’administration publique. Il a accédé au poste de directeur général d’APTN en novembre 2002 et, depuis, il a fait passer le Réseau d’un déficit de plus de 5,5 millions de dollars, à un surplus. Le Réseau a adopté une plateforme numérique à haute définition, et il embauche aujourd’hui au-delà de 130 personnes. APTN a compté parmi les radiodiffuseurs hôtes des Jeux olympiques d’hiver de 2010 à Vancouver, consacrant chaque jour plus de 10 heures à la couverture des épreuves olympiques, tant en anglais et en français qu’en 8 langues autochtones.

Monsieur La Rose siège au conseil d’administration de l’Institut national des arts de l’écran, d’On Screen Manitoba et du groupe commercial Nisga’a. Il a par ailleurs siégé au Comité consultatif de la Commission de la capitale nationale chargé de revoir le mandat de l’organisme, afin de donner une perspective autochtone aux projets d’avenir de la Commission, ainsi qu’au comité consultatif sur les droits des Autochtones à la propriété et à l’authenticité créé par Patrimoine canadien. Il a été panéliste et intervenant à diverses tribunes, s’exprimant sur les questions et les enjeux qui concernent les Autochtones du Canada.

Colin McKay (élu la première fois au conseil en 2012)
Colin McKay est gestionnaire au service Politique publique mondiale de Google; son rôle consiste à maintenir l’émerveillement et le plaisir des internautes qui naviguent sur la Toile.

Colin s’est penché sur des sujets brûlants comme la protection des renseignements personnels et de la vie privée, la création d’agendas innovants, des stratégies de développement en science et technologie et la planification d’une réforme du droit d’auteur. Au cours de ses quinze ans de carrière au sein de la fonction publique du Canada, Colin a également participé au développement de systèmes de transport intelligents.

Plus récemment et en collaboration avec la Commission de la protection de la vie privée au Canada, Colin et son équipe ont d’abord étudié les effets de l’économie numérique sur la vie privée des gens avant de créer, pour le grand public, des outils d’apprentissage sur les droits à la protection de la vie privée.

Par ailleurs, Colin McKay siège au Comité consultatif sur le gouvernement ouvert mis sur pied par le gouvernement du Canada.

Fasciné depuis toujours par les réseaux d’information et les nouvelles technologies, Colin blogue et tweet …sans doute plus qu’il ne devrait. Déjà, au début de l’adolescence, il préférait porter une montre numérique à l’effigie de Star Wars qu’une montre-calculatrice Casio.

Détenteur d’une maîtrise en relations internationales de l’université de Toronto, Colin affirme que sa vision politique s’inspire, en grande partie, de Monty Python.

Craig McTaggart (élu au conseil d’administration pour la première fois en 2008)
Craig McTaggart a été membre de l’équipe de réglementation de la Société TELUS Communications de 2004 à 2015, puis il a dû quitter pour des raisons d’ordre médical. À ce moment, il était directeur de la Politique de large bande et responsable des questions politiques relatives à Internet, notamment le droit d’auteur, la sécurité des enfants et la politique en matière de consommation. En 2004, Craig a obtenu son doctorat en droit à l’Université de Toronto, sous la supervision des professeurs Hudson Janisch et Michael Trebilcock. Détenteur d’un baccalauréat spécialisé en histoire de l’Université Queen’s, d’un baccalauréat en droit (LL. B.) de l’Université Western Ontario, d’une maîtrise en droit (LL. M.) et d’un doctorat en science juridique (S.J.D.) de l’Université de Toronto, Craig exerce sa profession d’avocat en Ontario depuis 1997.  Il a été président du conseil d’administration d’HabiloMédias/MediaSmarts, il a participé à deux triathlons Ironman et à six compétitions Ironman 70.3 et il vit à Ottawa avec son épouse et ses deux filles.

Suzanne Morin (élue la première fois au conseil en 2008)
En septembre 2015, après avoir travaillé pendant plus de 20 ans dans le secteur des communications, notamment pour Stentor, la famille Bell Canada et brièvement BlackBerry à titre de première responsable mondiale de la protection des renseignements personnels, Suzanne Morin a décidé de faire le saut dans le secteur des services financiers en se joignant à la Financière Sun Life. Elle est actuellement chargée de diriger l’équipe qui offre du soutien juridique en ce qui a trait à nos activités au Québec, en plus de s’occuper de la protection des renseignements personnels pour la Financière Sun Life et ses filiales à l’échelle mondiale.

Depuis son admission au Barreau, Mme Morin a travaillé dans les domaines de la protection des renseignements personnels, des droits d’auteur, de la communication et du commerce électronique, notamment en ce qui touche la neutralité des réseaux, l’accès légal, les pourriels, le champ d’application des lois, la protection du consommateur et l’exploitation en ligne des enfants.

Croyant beaucoup à l’importance de redonner à la communauté, elle continue de s’impliquer auprès de diverses organisations, dont la Section nationale du droit de la vie privée et de l’accès à l’information de l’Association du Barreau canadien, le Centre canadien de protection de l’enfance et HabiloMédias, le leader dans l’éducation aux médias et de la littérature numérique. Mme Morin a été membre du conseil d’administration du Conseil canadien des normes pendant plus d’une décennie et a été membre du Groupe de travail canadien sur le pourriel.

Elle participe fréquemment à des conférences nationales et internationales à titre d’invitée et est membre des comités consultatifs, et contributrice occasionnelle, pour le droit d’Internet et du commerce électronique au Canada et le Canadian Privacy Law Review.

H. Mark Ramsankar (élu la première fois au conseil en 2017)
Mark Ramsankar a été élu président de l’Alberta Teachers’ Association (ATA) la première fois en 2013 après avoir rempli deux mandats de vice-président. Il a présidé la section locale des enseignantes et enseignants des écoles publiques d’Edmonton pendant quatre ans, juste avant son élection. Depuis 1986, il représente les enseignantes et enseignants d’Edmonton et de l’Alberta à divers titres par l’intermédiaire de divers comités de la section locale et du Conseil exécutif provincial de l’Alberta.

Grâce à son expérience de l’enseignement à toutes les années d’études, Mark a été directeur adjoint de l’école Hardisty, à Edmonton, avant de se faire élire président de l’ATA. Il a enseigné les sciences et l’éducation physique en se concentrant particulièrement sur l’éducation de l’enfance en difficulté. Il a reçu le prix d’excellence en enseignement de l’Alberta en 1992. Il a travaillé au bureau central en tant que conseiller du district des écoles publiques d’Edmonton dans le domaine de l’évaluation des élèves. Il a obtenu un baccalauréat en éducation de l’Université de l’Alberta en 1986 (majeure en sciences et en éducation physique) et une maitrise en éducation, également de l’Université de l’Alberta, en 2004. À titre de président de l’ATA, Mark préside le Comité du dossier de la FCE, le Comité des adhésions, le Teacher Salary Qualifications Board et le Comité des problèmes et des préoccupations des administrations scolaires; il siège au Groupe de planification stratégique, Finances, et il représente l’ATA au Comité consultatif de la pratique enseignante et de la formation du personnel enseignant du ministère de l’Éducation de l’Alberta. Il est également agent de liaison du Conseil exécutif provincial auprès du Conseil pour la direction des écoles. Mark a été élu président désigné de la FCE en juillet 2016 après avoir rempli cinq mandats de vice-président de la Fédération canadienne des enseignantes et des enseignants. En tant que représentant du personnel enseignant de l’Alberta et de tout le Canada, Mark se concentre sur la création de relations enrichissantes entre les membres du personnel enseignant, les porte-paroles de la profession enseignante, les partenaires du milieu de l’éducation et ses collègues de la communauté internationale de l’éducation. Il s’intéresse aussi vivement à la question du statut, de l’autonomie et du professionnalisme des enseignantes et enseignants, le thème principal de sa maitrise en éducation.

Mara Tramontin (élu la première fois au conseil en 2017)
Mara a travaillé dans presque tous les domaines de TVO, ce qui lui confère de profondes connaissances et une vaste expérience au niveau de la haute direction. Au cours de sa carrière chez TVO, elle a exercé des fonctions en production, gestion des opérations, finances, administration et ressources humaines. Mara a joué un rôle essentiel dans la transformation de TVO, autrefois radiodiffuseur et aujourd’hui multiplateforme numérique axée sur l’enseignement numérique, les actualités et les documentaires. Mara a contribué à deux projets qui ont récemment remporté des prix pour l’innovation.

Celebrating Exceptional Learning and Development Professionals (Canadian Society for Training and Development Professionals) : En partenariat avec l’Université de l’École d’art et de design de l’Ontario, TVO a mis au point un programme novateur qui habilite les employés à accepter le changement continu et crée une mentalité numérique afin d’armer TVO face à « l’épreuve du futur ».

Innovatio Award Celebrating In-House Innovation (Canadian Lawyer Magazine) : TVO a développé un système de contenu et de droits relatifs à la programmation permettant de suivre le contenu des médias du développement jusqu’à la distribution. Cette innovation a évolué d’une simple base de données sur les droits pour devenir un outil d’information personnalisable qui facilite les répétitions de produits existants dans le cadre d’un modèle économique durable.

Mara est diplômée de la Schulich School of Business de l’Université York.