Je peux regarder les médias et y voir des personnes de mon groupe largement représentées comme des héros, des modèles, des dirigeants, des présentateurs de nouvelles, des animateurs de télévision et des experts.

Des écrivains et des militants pour la justice sociale se sont inspirés de l’essai original sur le privilège rédigé par Peggy McIntosh en 1988. Ils ont souligné que le privilège ne porte pas uniquement sur la race ou le sexe, mais qu’il s’agit d’une série de hiérarchies en corrélation et d’une dynamique du pouvoir qui touchent tous les aspects de la vie sociale : la race, la classe, le sexe, l’orientation sexuelle, la religion, l’éducation, l’identité sexuelle, l’âge, la capacité physique, le passing, etc. Ces catégories sont examinées plus en détail ci-dessous.

Le privilège dans les médias

Un privilège peut prendre diverses formes. On aura du mal à reconnaître un favoritisme systématique parce qu’il n’est pas ciblé mais généralisé. Les bénéfices qu’on en tire individuellement peuvent nous sembler insignifiants ; pourtant, celui qui en est privé en subit les conséquences. Dans ce segment, nous verrons comment médias et privilèges s’entrecoupent.

Un privilège est l’avantage relatif dont bénéficie un groupe en raison de la discrimination ou de l’oppression exercée envers d’autres groupes.

Les biais culturels dans les sources d’information

Dans cette leçon, les élèves exploreront la signification des termes « biais culturel » et « préjugé » et évalueront comment certains mots peuvent refléter un biais culturel en raison de leur connotation. En analysant pourquoi il est particulièrement important d’examiner les nouvelles pour détecter la présence possible de biais culturels, les élèves seront initiés au concept clé de l’éducation aux médias selon lequel les médias véhiculent des messages idéologiques et ont une influence sociale et politique.

Français

Préjugés et crimes dans les médias

Au cours de cette activité, les élèves sont initiés au concept clé selon lequel les médias offrent une représentation de la réalité ; ils sont ensuite amenés à réfléchir sur la façon dont la présentation de crimes dans les nouvelles et les médias de divertissement influence notre perception des membres de groupes distincts.

Français

Les enseignants qui assurent l’éducation aux médias dans leur classe font souvent face à des difficultés qui ne surviennent pas dans d’autres matières. Rien n’illustre mieux ces difficultés que la question de la diversité dans les médias. On comprendra que, pour les enseignants, aborder ce sujet, c’est souvent ouvrir une boîte de Pandore. Ils sont également soucieux de ne pas offenser les élèves et leurs parents – sans compter qu’ils s’inquiètent de ce que les jeunes eux-mêmes pourraient dire. En même temps, c’est un sujet qui est tout simplement trop important pour qu’on l’évite : ce que nous voyons dans les médias influence énormément la façon dont nous percevons les autres, nous-mêmes et le monde. Par conséquent, la capacité d’analyser les représentations de la diversité dans les médias est non seulement un élément clé de l’éducation aux médias, mais elle est essentielle pour comprendre plusieurs des préoccupations et des enjeux sociaux auxquels nous faisons face en tant que citoyens. Le Réseau Éducation-Médias a donc mis au point un nouveau tutoriel de perfectionnement professionnel, Pour connaître et se reconnaître, offert en ligne pour aider les éducateurs et les dirigeants communautaires à aborder cette question au moyen de certains concepts clés de l’éducation aux médias.

Pages