Guide

Mi-fille, mi-face guide complet pour les formateurs

Guide

Guide: 

L’atelier Mi-fille, mi-face

Ce guide est conçu pour appuyer les enseignants, les responsables de jeunes et les dirigeants communautaires qui animeront l’atelier Mi-fille, mi-face auprès des filles.

L’atelier Mi-fille, mi-face examine de nombreux problèmes auxquels les adolescentes de la 7e à la 9e année peuvent être confrontées lorsqu’elles utilisent les médias numériques – notamment les réseaux sociaux. Selon l’enquête d’HabiloMédias Jeunes Canadiens dans un monde branché menée en 2014, la lecture et la publication sur les réseaux sociaux font partie des activités en ligne préférées de la plupart des jeunes Canadiens : 82 % des élèves de la 7e à la 11e année ont un compte Facebook et près de la moitié ont un compte Twitter et Instagram. Cela est surtout vrai pour les filles, qui sont plus susceptibles que les garçons d’utiliser les médias sociaux pour communiquer avec leur famille et leurs amis.

Cette socialisation en ligne comporte à la fois des occasions et défis variés. Le présent atelier vise à permettre aux filles d’échanger et de réfléchir à propos de leurs expériences en ligne et des expériences de leurs pairs, en plus de penser aux façons dont elles peuvent s’assurer d’avoir des interactions en ligne positives et que les autres le puissent aussi.

La vidéo Mi-fille, mi-face s’inspire d’une pièce du même nom (Half Girl, Half Face) composée par une Zoë Erwin-Longstaff et présentée au Fringe Festival. Dans la vidéo, une adolescente découvre qu’une photo publiée en ligne d’elle et une amie à une fête a été recadrée et le résultat, une image très ordinaire de son visage, est devenu viral et s’est transformé en « mème ». Pendant que des connaissances et des personnes que la jeune fille ne connaît pas s’approprient son image, celle-ci exprime sa colère, sa frustration et sa confusion face à la situation dans une vidéo en ligne pour expliquer à ses amis et à ceux qui la détestent à quel point tout cela l’affecte.