Certaines réactions blessent plus que tu ne le penses

Avant d’intervenir, pose-toi les questions suivantes.

Est-ce que je laisse aller les choses parce que je m’inquiète d’empirer les choses pour la personne ciblée? Certaines des choses que nous faisons lorsque nous sommes témoins de cyberintimidation, même lorsque nous tentons d’aider, peuvent empirer la situation. Il est donc toujours une bonne idée de prendre du recul et de réfléchir à la situation avant d’intervenir.

Depuis plus d’une décennie, HabiloMédias est un chef de file de la littératie numérique au Canada. C’est ce que reflète le cadre élémentaire de littératie numérique que nous avons lancé en 2015. Le cadre Utiliser, comprendre et créer se fonde sur une approche holistique qui reconnaît que les différentes compétences qui composent la littératie numérique ne peuvent pas être entièrement séparées. Le cadre recense six aspects de la littératie numérique qui se chevauchent : éthique et empathie, vie privée et sécurité, trouver et vérifier, santé numérique, sensibilisation des consommateurs, et mobilisation communautaire. 

Ne pas faire de tort : comment être un témoin actif de la cyberintimidation

Dans cette leçon, les élèves considèrent la mesure dans laquelle il peut parfois être difficile et compliqué de faire la bonne chose. On demande aux élèves de déterminer s’ils sont d’accord avec un certain nombre de principes moraux bien connus et ensuite de considérer un dilemme moral dans lequel de nombreux principes moraux sont en conflit, réfléchissant à la façon dont leur opinion peut changer selon les détails du scénario. Ils explorent ensuite l’idée de comparer différents principes moraux et d’élaborer leurs propres dilemmes moraux. Puis, les élèves apprennent des outils pratiques pour décider de la meilleure façon d’intervenir lorsqu’ils sont témoins de cyberintimidation et d’appliquer ces outils aux dilemmes moraux relatifs à la cyberintimidation.

Français

Qui dit vrai ? est la deuxième aventure des trois cybercochons. Dans Jouer sans se faire jouer, Lardon, Porcinette et Goret ont appris qu’il est important de protéger sa vie privée en naviguant sur Internet et de déceler les pièges du marketing en ligne. Cette fois-ci, nos trois petits cochons s’aventurent dans les bavardoirs (chatrooms).

L’atelier Mi-fille, mi-face

Ce guide est conçu pour appuyer les enseignants, les responsables de jeunes et les dirigeants communautaires qui animeront l’atelier Mi-fille, mi-face auprès des filles.

Aujourd’hui est La journée du chandail rose, une initiative nationale pour mettre fin à l’intimidation en ligne et hors ligne. Depuis 2007, des Canadiens portent des chandails roses pour montrer leur engagement à mettre fin à l’intimidation sous toutes ses formes.

La cyberintimidation, on en entend beaucoup parler n’est-ce pas ? Et cela, d’une façon qui bien souvent, donne l’impression au parent moyen dont je suis que ce fléau soit plus exagérément rependu qu’il ne l’est sans doute en réalité!

Ne pas faire de tort : comment être un témoin actif - Fiche-conseil

Le saviez-vous? Les deux tiers des élèves canadiens ont aidé quelqu’un qui était intimidé en ligne.

Lorsque tu vois ou entends des choses négatives en ligne, tu as le pouvoir de rendre les choses meilleures, ou pires. Parfois, il est difficile de savoir ce qu’est la bonne chose à faire alors pose-toi les questions suivantes.

Au cours des dernières années, notre compréhension du phénomène de l’intimidation s’est grandement transformée, essentiellement grâce à notre prise de conscience quant à l’importance des témoins, ou spectateurs, dans ce type de situation. Les recherches sur l’intimidation hors ligne ont montré que, dans le déroulement d’un acte d’intimidation, les témoins peuvent jouer un rôle tout aussi important que les victimes ou les auteurs.

Pages