Fiche-conseil

Agir correctement

Fiche-conseil

Fiche-conseil: 

Vous ne le réalisez peut-être pas, mais vous avez un grand pouvoir en ligne : vous pouvez remonter le moral des gens, les faire rire, et faire de votre école, de votre ville et même du monde entier un meilleur endroit. Cependant, vous pouvez également empirer les choses. C’est pourquoi vous devez penser à ce que vous dites et faites en ligne, et faire de votre mieux pour agir correctement.

Agir correctement en ligne se résume principalement aux trois R : le respect de la vie privée des autres, le respect des sentiments des autres, et le respect de la propriété des autres.

Respecter la vie privée des autres

Nos amis partagent sans cesse du contenu avec nous : des photos qu’ils ont prises, ce qu’ils pensent, et même où ils se trouvent. Chaque fois qu’un ami partage du contenu avec vous, vous devez décider si vous devriez le partager avec d’autres.

Voici quelques questions à vous poser qui vous aideront à prendre votre décision.

  • Qu’arrivera-t-il si le contenu que je partage est envoyé à des personnes qui ne sont pas censées le voir?
    • Comment mon ami se sentira-t-il si ses parents voient ce contenu? Ses enseignants? Ses amis, petites amies ou petits amis?
  • Si d’autres personnes sont touchées par ce que votre ami a partagé avec vous, posez-vous les questions suivantes :
    • Comment se sentiront-ils si je partage ce contenu?
    • Pourraient-ils s’inquiéter du partage de ce contenu?

Respecter les sentiments des autres

Parfois, nous ne réalisons pas comment les autres se sentent par rapport à ce que nous faisons et disons en ligne. C’est parce que nous ne voyons pas ou n’entendons pas les choses qui nous le font savoir, comme leur expression faciale ou le ton de leur voix.

Réfléchissez aux quelques points suivants lorsque vous parlez à des gens en ligne.

  • Contrarier les autres, leur jouer un tour et les narguer sont des actions très fréquentes en ligne. Parfois, ces actions « font partie du jeu », mais avant de vous y adonner, vous devriez penser à la mesure dans laquelle ce que vous dites ou faites peut toucher les autres. Aussi, rappelez-vous que les règles sont différentes d’un endroit à l’autre : ce qu’il est normal de faire dans le cadre de votre jeu préféré en ligne n’est peut-être pas approprié lorsque vous parlez à vos amis.
  • Une situation peut facilement tourner au drame en ligne, et il est tout aussi facile d’empirer la situation. Lorsque vous lisez et voyez quelque chose en ligne qui vous fâche, prenez le temps de vous calmer avant d’y répondre. Vous avez peut-être mal lu ou ce que vous voyez n’est peut‑être pas vraiment ce que l’autre personne voulait dire. Si une situation dramatique se produit entre vous et quelqu’un d’autre, essayez de lui parler en personne pour régler la situation.
  • Si l’un de vos amis est touché par une situation dramatique ou fait l’objet d’intimidation, demandez-lui ce que vous pouvez faire pour l’aider. Il est bien de soutenir ses amis, mais de prendre son parti contre une autre personne pourrait empirer la situation : la plupart du temps, les personnes intimidées disent que l’écoute et le soutien de leurs amis les aident encore davantage.
  • Si vous avez un petit ami ou une petite amie, n’épiez pas ses allées et venues ou les gens qu’il ou elle texte ou avec qui il ou elle parle en ligne. Ne demandez jamais une photo à votre petit ami ou petite amie qu’il ou elle ne veut pas partager. Si votre petit ami ou petite amie agit de cette façon avec vous, parlez-en à vos parents, à vos amis, à un adulte en qui vous avez confiance ou à une ligne d’aide.

Respecter la propriété des autres

Internet est un peu comme un grand magasin, et la plupart du temps, il n’y a pas de gardiens de sécurité pour s’assurer que nous ne volons rien, ce qui ne signifie pas qu’il faut manquer de respect à ceux qui ont conçu les jeux, les vidéos, la musique et tout autre contenu en ligne.

Pensez aux points suivants lorsque vous visionnez ou écoutez du contenu ou jouez en ligne.

  • Ce n’est pas parce qu’un contenu est en ligne que vous pouvez le prendre et l’utiliser. Pour le contenu que vous êtes autorisé à utiliser, attribuez toujours le mérite à la personne ou à la société qui en détient le droit d’auteur.
  • C’est également faux de dire que vous pouvez faire tout ce que vous voulez tant que vous attribuez le mérite à la personne qui a conçu le contenu. C’est important, mais vous devez également respecter l’utilisation que cette personne veut en faire. Lorsque quelqu’un développe un jeu, écrit une chanson ou réalise un film, il en est le propriétaire et il mérite d’avoir le contrôle de son utilisation. Cette personne peut choisir de le donner, mais si elle veut charger des frais pour son utilisation, elle est en droit de le faire. Si un contenu n’est pas gratuit, c’est parce que la personne qui l’a conçu s’attend à être payée. Consultez notre fiche-conseil L’accès légal au contenu pour des renseignements sur la façon de trouver ce que vous voulez en ligne.
  • Ne pensez pas que de tromper une grande société est différent de tromper une personne. Beaucoup d’artistes gagnent leur vie en vendant le contenu qu’ils ont créé ou en en accordant des licences. Si les sociétés arrêtent de le faire parce qu’elles ne font pas d’argent, ce sont les artistes qui en souffrent.
  • Le respect de la propriété des autres s’applique également à l’utilisation du travail de quelqu’un d’autre pour des dissertations et des devoirs scolaires. Le plagiat est parfois accidentel : par exemple, la plupart des élèves savent que de copier des devoirs entiers est tricher, mais ils ne savent peut-être pas que de reformuler le contenu et de rassembler le tout pour faire croire qu’ils ont composé eux-mêmes ce contenu est également tricher. Rappelez-vous que si vous pouvez trouver quelque chose en ligne, votre enseignant le peut également. Soyez donc prudents et assurez-vous de nommer la source de toute idée qui n’est pas la vôtre.
  • Beaucoup de pressions peuvent se faire sentir lorsque les devoirs doivent être remis, mais ne prenez aucun raccourci. En copiant le contenu que quelqu’un d’autre a écrit pour un travail scolaire, vous lésez non seulement cette personne, mais également vous-même : vous n’apprendrez rien de nouveau. Vous lésez également les autres élèves de la classe, ceux qui n’ont pas copié.