Fiche-conseil

Comment discuter des nouvelles de l'actualité avec les jeunes

Fiche-conseil

Fiche-conseil: 

Il est important de surveiller de près les événements dont les enfants sont témoins dans les bulletins de nouvelles. Des études ont montré que les nouvelles de l’actualité sont susceptibles de les effrayer plus que n’importe quel autre contenu médiatique. En remettant chaque événement en perspective dans son contexte, on peut aider les jeunes à développer la pensée critique nécessaire à une bonne compréhension des nouvelles comme du fonctionnement des médias d’informations.

Voici quelques conseils qui aideront les jeunes à comprendre et assimiler les nouvelles.

  • Discutez avec vos enfants des nouvelles d’actualité effrayantes ou troublantes.
    Ne partez pas du principe qu’ils n’en ont pas entendu parler. Posez-leur la question. Et, si nécessaire, parlez-en avec eux. Une discussion honnête et rassurante peut faire beaucoup pour diminuer leurs craintes. Rassurez les enfants en remettant les choses en perspective. Expliquez-leur, par exemple, que la menace d’attentats terroristes est très réelle dans certains endroits du monde, mais pas là où ils vivent.
  • Tenez compte de leur âge pour évaluer les nouvelles les plus susceptibles de les effrayer.
    À partir du moment où ils vont à l’école, les enfants commencent à distinguer la fiction de la réalité et à s’inquiéter des dangers réels qui les menacent. Aidez-les à développer une vision réaliste du risque en leur expliquant que c’est justement parce que les incendies, les accidents d’auto mortels et les écrasements d’avion sont rares qu’on en parle dans les nouvelles. Quand les enfants vieillissent, plus un événement est proche de leur vie quotidienne, plus il en devient troublant. Une fusillade dans une école secondaire inquiétera probablement davantage un adolescent qu’un enfant plus jeune.
  • Encouragez vos enfants plus âgés à regarder les nouvelles et à en discuter avec vous.
    Il est important que les jeunes aient une bonne compréhension de ce qui se passe partout dans le monde comme près de chez eux. Servez-vous des bulletins de nouvelles comme d’un tremplin pour discuter de sujets difficiles comme le racisme, la sexualité, le SIDA, la guerre, la mort, les drogues et l’alcool.
  • Ne perdez jamais une occasion de les instruire.
    Gardez un globe terrestre ou un atlas à portée de main pour leur indiquer précisément où se trouvent les pays ou régions dont il est question dans l’actualité. Comme l’analyse est souvent superficielle dans les bulletins de nouvelles, servez-vous d’une encyclopédie ou d’Internet pour trouver des informations plus approfondies sur un sujet ou un pays qui les intéresse.
  • Cherchez les « bonnes » nouvelles.
    Attirez leur attention sur les nouvelles qui mettent en vedette des actions positives ou des gens qui changent le monde pour son meilleur : découvertes médicales, accords de paix, militantisme social ou environnemental, réussites exceptionnelles dans le monde du sport, des arts ou de la science.
  • Expliquez aux jeunes le côté commercial des nouvelles.
    Les médias d’informations rendent un véritable service à la société, mais ce sont aussi la plupart du temps des entreprises commerciales qui dépendent de leurs revenus publicitaires. Dans leur recherche d’images et de nouvelles susceptibles d’attirer une audience maximale, ils ont tendance à privilégier les crimes sensationnels, les tragédies et les désastres plutôt que des reportages moins « durs » sur l’actualité artistique ou sociale.
  • Mettez en évidence les stéréotypes et les préjugés véhiculés dans les nouvelles.
    Même si la plupart des journalistes essaient de couvrir l’actualité objectivement et en s’en tenant aux faits, tout reportage a forcément un angle, un point de vue. Il peut être involontaire ou délibéré, selon les motivations du média, ses sources d’informations et les opinions politiques de son propriétaire. Par ailleurs, les journalistes ont souvent des échéances serrées qui ne leur permettent pas toujours de faire le tour des différents points de vue sur une question.