Image corporelle – Éducation médias et image corporelle

Il est prouvé que l’éducation aux médias peut lutter contre la pratique des médias qui nous imposent des modèles masculins et féminins parfaitement irréalistes.

À ce titre, une étude menée en 2010 révèle que la présentation de la vidéo Évolution (créée par Dove afin de démontrer la manipulation de l’image de la femme dans les médias) parvient à renverser la vapeur en réduisant leurs effets pervers, comme le manque de confiance et d’estime de soi, observés chez les jeunes filles après le visionnement de photos de mannequins d’une extrême minceur [1].

Une vaste recherche portant sur les programmes conçus pour aider les jeunes à résoudre leurs problèmes liés à l’image corporelle et aux troubles alimentaires démontre clairement que l’éducation aux médias est l’une des meilleures stratégies en pareil cas [2]. Dans un même ordre d’idée, l’évaluation du programme d’éducation-médias Go Girls créé par une association américaine qui lutte contre les troubles alimentaires (la National Eating Disorders Association) montre que, lorsque des jeunes filles du secondaire ont acquis des compétences en littératie numérique, elles s’acceptent mieux et se sentent plus solides devant cette multitude d’images irréalistes de corps féminins présentés dans les médias. D’autres études démontrent qu’en offrant aux jeunes de courts ateliers animés par des pairs, on parvient à contrer ces messages médiatiques qui regorgent de silhouettes féminines irréalistes et qui encouragent des habitudes alimentaires malsaines [3].

Pour qu’un programme de littératie médiatique porte fruits, il doit être offert à long terme, mettre l’accent sur le sens critique, le questionnement et la discussion, inciter les jeunes à s’impliquer dans l’action plutôt que de privilégier le cours magistral et, enfin, enseigner les concepts clés de la littératie médiatique [4].

Voici une liste de ces concepts clés ; ils vous serviront de guides  pour animer une discussion sur la représentation médiatique et l’image corporelle. Pour chacun des concepts clés, nous avons formulé une série de questions qui aideront les jeunes à mettre au défi les messages médiatiques et à s’interroger sur l’image que nous « devons »  projeter : 

Les médias sont des constructions re-présentant notre réalité. Demandez-leur :

  • Qui a créé ce produit média ?  
  • Dans quel but ?  
  • Quelles sont les affirmations ou les croyances de ce créateur au sujet du corps humain ? 

Les médias transmettent des valeurs sociales et idéologiques. Demandez-leur :

  • Quelles sont les silhouettes les plus valorisées par les médias ? Lesquelles sont le moins valorisées ?  
  • Pourquoi sommes-nous exposés à outrance à ce type de silhouettes ?  
  • Quelles sont les silhouettes qu’on ne voit jamais dans les médias ?  
  • À la lumière de ces observations, quelle conclusion le public en tire-t-il selon vous ? 

Les médias ont un rôle commercial. Demandez-leur :

  • Quel est l’enjeu commercial de ce produit média (autrement dit, comment deviendra-t-il rentable ?)
  • En quoi cet enjeu influe-t-il sur le contenu du produit et de quelle manière ce message nous est-il transmis ?
  • Si ce produit média semble n’avoir aucun enjeu commercial, quel pourrait être son véritable objectif (par exemple, attirer l’attention sur son créateur, convaincre ou vendre une idée, un point de vue au public).  
  • Comment ces objectifs peuvent-ils influer sur le contenu et sur le mode de transmission du message ? 

Chaque public donne un sens différent à un produit média. Demandez-leur :

  • Comment expliquer que diverses personnes puissent percevoir différemment le même produit média ?  
  • Comment réagissez-vous à cela, sachant que vous êtes très semblable ou très différent des personnes présentées dans ce produit média ?

La forme de chaque média est unique. Demandez-leur :

  • Dans ce produit média, quelles sont les techniques utilisées pour attirer votre attention et véhiculer le message ?
  • Comment parvient-on à manipuler les images d’un produit média à l’aide de différentes techniques (par exemple : l’éclairage, le maquillage, l’angle de la caméra, les retouches d’une photo) ?
  • Quel genre de silhouettes doit-on s’attendre à voir dans un produit média (par exemple : dans une annonce publicitaire, une télésérie, une vidéo de musique) ?

La classe est le lieu tout désigné pour offrir des cours d’éducation aux médias (voici le lien vers les ressources d’HabiloMédias traitant de l’image corporelle et de sujets afférents), mais cet apprentissage doit commencer à la maison. C’est bien connu, il est essentiel que les parents aient une attitude positive envers l’enfant et l’encouragent en notant ses qualités physiques et personnelles ; de plus, les parents doivent lui servir de modèles en matière d’image corporelle et de bonne forme physique [5]. À cet égard, une étude révèle que lorsque des collégiennes discutent de la taille de leurs seins avec leur mère, elles risquent moins d’avoir recours à la chirurgie esthétique pour obtenir une augmentation mammaire [6].

Mais on connaît moins l’importance d’un autre rôle parental, celui de faire comprendre à l’enfant quels sont les messages véhiculés dans les médias sur l’apparence que nous « devrions » avoir. Lorsqu’un parent utilise les médias en compagnie de son enfant et l’encourage à s’interroger et à réfléchir sur ce qu’on y voit et entend, il transmet à son enfant de saines habitudes face aux médias. Le parent peut  aussi lui enseigner à « répondre » aux médias en ayant recours aux  jeux créatifs, à l’art et à l’écriture ; ainsi, l’enfant peut réagir aux messages transmis par les médias en créant ses propres représentations médiatiques, qui seront cette fois fidèles à son image [7].

 


[1] Halliwell E, Easun A, & Harcourt D (2010). Body dissatisfaction: Can a short media literacy message reduce negative media exposure effects amongst adolescent girls? British journal of health psychology PMID: 20687976.
[2] Zali Yager and Jennifer A. O’Dea. Prevention programs for body image and eating disorders on University campuses: a review of large, controlled interventions. Health Promot. Int. (2008) 23(2): 173-189.
[3] Piran et al, “GO GIRLS! Media Literacy, Activism and Advocacy Project,” Healthy Weight Journal (novembre-décembre 2000): 89-90.
[4] Carney, M., “Using Media Literacy Education for Health Promotion: A Qualitative Meta-analysis of Effective Program Components.” Cable in the Classroom. 2006.
[5] D’Arcy Lyness. «Encouraging a Healthy Body Image.» KidsHealth, mai 2009. http://kidshealth.org/parent/nutrition_center/weight_eating_problems/body_image.html#cat20743.
[6] J. Robyn Goodman & Kim Walsh-Childers, “Sculpting the Female Breast: How College Women Negotiate the Media’s Ideal Breast Image,” Journalism and Mass Communication Quarterly 81(3) automne 2004: 657.
[7] Levin, D. E., & Kilbourne, J. So sexy so soon: The new sexualized childhood, and what parents can do to protect their kids, 2008.