Blogue

Vous aimez lire notre blogue ? Alors soutenez HabiloMédias en faisant un don, même modeste, exonéré d’impôts, afin que nous puissions tenir nos ressources en éducation aux médias à jour, et sans droit de copie, pour votre usage à la maison, dans les écoles et les communautés.

Le 25 février, nous célébrerons la Journée du chandail rose - une journée dédiée à la sensibilisation à l’intimidation, visant à donner aux jeunes les outils dont ils ont besoin pour résister à l’intimidation et à leur enseigner comment intervenir quand ils en sont témoins. Pour vous aider à marquer la journée, nous avons rassemblé une liste de ressources.

Le billet d’hier concernait notre résolution visant à regarder plus de films cette année. Le présent billet concerne les sources de ces films et la question des téléchargements illégaux. Pour obtenir du contexte, je recommande de lire le récent billet de Matthew Johnson sur ce que les enfants regardent en ligne et comment ils accèdent à leurs médias.

Mon billet sur les résolutions du Nouvel An sera bientôt diffusé, mais je voulais d’abord vous écrire un petit mot sur l’une des nôtres. Cette année, j’ai pris la résolution de regarder plus de films (oui, plus!). Cela peut sembler un peu étrange puisque bon nombre d’entre nous avons présentement de la difficulté à convaincre nos propres enfants de déposer leurs appareils et de passer moins de temps devant l’écran, mais tout de même.

En tant que parent, nous sommes bien souvent préoccupés par les contenus médiatiques que consomment nos enfants. Car bien sûr, en plus d’être distrayants, nous aimerions bien que ceux-ci ne soient pas trop violents. Et qu’au mieux, ils véhiculent des valeurs socialement acceptables à nos chers petits.

Le 10 février est la Journée pour un Internet plus sûr (#SID2015), un événement international annuel organisé par InSafe pour aider à promouvoir l’utilisation plus sécuritaire et plus responsable des technologies en ligne, surtout par les jeunes. HabiloMédias et Facebook veulent que vous nous aidiez à marquer cette journée en rappelant aux jeunes de « réfléchir avant de partager » lorsqu’ils sont en ligne!

Pages