Il existe une idée fausse selon laquelle les jeunes ne se préoccupent pas de la vie privée.

Les enfants et les jeunes constituent un gigantesque marché potentiel pour les sociétés commerciales.

Les enfants et les jeunes qui utilisent Internet sont très sensibles aux pratiques de surveillance. [1] Une recherche dirigée par HabiloMédias démontre que pour les jeunes Canadiens, la surveillance fait partie de la vie de tous les jours. Si les jeunes ont déjà considéré Internet comme un espace privé où ils pouvaient jouer avec leurs camarades, communiquer et faire des expériences, cet état d’esprit a largement disparu : au contraire, les jeunes considèrent maintenant Internet comme un espace entièrement contrôlé. [2] La surveillance des jeunes est exercée principalement par les parents, les enseignants ou les écoles et les sociétés commerciales.

Le mot surveillance vient du verbe surveiller, qui signifie « observer ». [1] David Lyon, sociologue et spécialiste de la surveillance, définit la surveillance comme « la collecte et le traitement de données personnelles, qu’elles soient identifiables ou non, dans le but d’influencer ou de gérer les personnes desquelles proviennent ces données ». [2] La collecte d’informations et les technologies de surveillance sont de plus en plus courantes dans la vie et les activités quotidiennes. [3]

Contrairement aux croyances populaires de nombreux adultes, les jeunes se soucient de leur vie privée.

La confidentialité des renseignements comporte d’importantes considérations politiques et sociales.

MonUnivers

MonUnivers : Un tutoriel de littératie numérique destiné aux élèves du secondaire vise à enseigner aux étudiants des compétences essentielles en maîtrise du Web en simulant leurs environnements en ligne favoris.

Un tutoriel de maîtrise du Web destiné aux élèves (4e année à 2e secondaire) aide les jeunes à développer une pensée critique face à leurs expériences en ligne comme la sécurité sur le Net, l’authentification de l’information offerte dans le cyberespace, le repérage des techniques de cyberpublicité, la protection de leur confidentialité, la bonne gestion de leurs relations en ligne et la façon de réagir adéquatement à la cyberintimidation.

Pages