Réagir à l’utilisation excessive

Il est tentant pour les parents de se montrer autoritaires et de faire la loi quant au nombre d’heures que leurs enfants peuvent passer à l’ordinateur. Mais pour régler efficacement la question de l’utilisation excessive, il faut que le jeune s’engage activement et volontairement à contrôler son comportement.

Autrement, il trouvera tout simplement le moyen de contourner les règles établies par ses parents – et sera livré à lui-même lorsqu’il aura atteint l’âge de quitter la maison.

  • En tant que parent, il faut discuter avec vos enfants pour leur faire prendre conscience du problème. Suggérez-leur de tenir un journal et d’y consigner le nombre d’heures qu’ils passent chaque jour à l’ordinateur.
  • Si le jeune convient qu’il y a un problème (c’est l’étape la plus importante), parents et enfants doivent travailler ensemble afin de mettre en place un programme qui aide le jeune à se défaire de cette habitude. Par exemple, ce programme pourrait viser à réduire progressivement le nombre d’heures passées à l’ordinateur tout en augmentant le nombre d’heures consacrées au sport ou à d’autres activités.
  • En tant que parent, n’oubliez pas que vos enfants modèlent leurs pratiques sur les vôtres. Êtes-vous un modèle pour vos enfants ? L’enquête Inter@ctive Teens: The Impact of the Internet on Canada’s Next Generation a révélé que les enfants canadiens passent en moyenne 13 heures par semaine sur Internet, contre 19 pour les adultes.
  • Gardez les ordinateurs connectés à Internet hors de la chambre des enfants. La recherche démontre que les enfants ayant leur propre connexion Internet passent deux fois plus de temps en ligne que ceux qui partagent la connexion familiale.
  • Faites une recherche sur les logiciels qui permettent de repérer et de restreindre l’utilisation d’Internet. Ces outils peuvent être une aide pour les parents, mais il faut garder à l’esprit qu’ils sont facilement contournés par un internaute averti. Le but essentiel de tout parent est d’aider l’enfant à développer un contrôle de soi lui permettant de s’autogérer et d’utiliser Internet de façon raisonnée.
  • S’il est impossible de contrôler le comportement de votre enfant  et si son comportement a des répercussions graves sur d’autres aspects de sa vie, vous devriez consulter un professionnel de la santé. L’utilisation excessive d’Internet peut être symptomatique d’autres problèmes tels que la dépression, la colère, ou une faible estime de soi.
  • En tant que parent, n’oubliez pas que vos enfants modèlent leurs pratiques sur les vôtres. Etes-vous un modèle pour vos enfants ? L’enquête Inter@ctive Teens: The Impact of the Internet on Canada’s Next Generation a révélé que les enfants canadiens passent en moyenne 13 heures par semaine sur Internet, contre 19 pour les adultes.