Les points de jonction entre littératie numérique et littératie médiatique

Ce segment met en lumière les points de jonction entre les habiletés et compétences propres à la littératie numérique et à la littératie médiatique ; nous verrons quelles sont les savoirs qu’il nous faut acquérir pour devenir des citoyens actifs pouvant jouer, apprendre et travailler dans le cyberespace et ce, de manière responsable.

La littératie numérique et la littératie médiatique sont des concepts passablement récents; c’est sans doute pour cette raison qu’experts et universitaires du monde entier discutent ferme quand vient le temps de les définir. Dans l’ensemble, on s’entend pour dire que le habiletés et compétences de ces deux disciplines, littératie numérique et littératie médiatique, sont étroitement liées et figurent sur la liste des compétences essentielles, en ce 21e siècle, pour toute personne qui vit et travaille dans notre monde  centré sur les médias et l’information.[i] À cet égard, il faut noter que les concepts clés de la littératie médiatique – les médias sont des constructions ; le public décode ou interprète le sens d’un message ; les médias répondent à des impératifs commerciaux ; les médias ont des implications sociales et politiques ;  chaque média possède une forme esthétique distincte – s’appliquent également à tout citoyen qui écoute le journal télévisé ou qui cherche sur le Net une information sur la santé.

Pour qui s’y engage, la littératie médiatique signifie plonger au cœur des médias de masse et, par conséquent, des technologies numériques qui occupent aujourd’hui une place de choix. De plus, nos pratiques médiatiques tendent à changer au fur et à  mesure que les plateformes des communications et des médias convergent – nous ne sommes plus de simples spectateurs et consommateurs d’information et de divertissements mais des participants au sein d’une culture d’immersion médiatique. Ce changement de cap nous a obligés à élargir notre notion de compétence en littératie médiatique ; aujourd’hui, elle inclut la capacité de produire et de consommer des contenus média et de saisir la portée sociale et culturelle de ces changements.[ii] C’est pourquoi les compétences en littératie numérique regroupent dorénavant toute une gamme d’habiletés comme la pensée critique, la gestion des communications et le traitement de l’information pour répondre aux exigences et aux réalités de la culture numérique.

La littératie numérique regroupe l’ensemble des habiletés personnelles, technologiques et intellectuelles qui nous sont nécessaires pour évoluer dans un monde numérique. Avec le temps, la frontière entre médias « traditionnels » et « nouveaux » médias s’est estompée et la technologie numérique s’est taillée une place qui la rend indispensable à tout citoyen désireux de participer pleinement à la vie en société. Au bout du compte, nous avons élargi notre notion de « compétence numérique » - de simple habileté technique qu’elle était, dorénavant cette compétence fait également référence aux aspects sociaux, éthiques, légaux et économiques qui s’y rattachent. Mais elle inclut aussi toute une panoplie d’habiletés pratiques qui nous permettent de nous amuser, d’apprendre et de travailler dans une économie du savoir…des habiletés distinctes des compétences en littératie médiatique.

Ce tableau illustre les frontières et les croisements entre littératie numérique et littératie médiatique de même qu’avec d’autres littératies importantes, le tout reflétant toute la gamme des compétences qui nous sont essentielles pour évoluer en ce 21e siècle.

tableau illustre

Bien que littératies numérique et médiatique soient étroitement liées et reposent toutes deux sur l’exercice d’une pensée critique, elles sont utilisées différemment à des fins éducatives : la littératie médiatique vise principalement à enseigner aux jeunes à devenir des consommateurs de médias capables de jeter un regard critique sur le produit utilisé alors que la littératie numérique vise surtout à outiller les jeunes pour qu’ils puissent participer aux médias numériques de manière avisée, sécuritaire et éthique. Mais il est bon de se rappeler que les compétences en littératie numérique et littératie médiatique ne sont pas deux mondes à part, elles sont plutôt complémentaires et s’enrichissent mutuellement ; en constante évolution, elles se croisent et s’entrecroisent en multipliant les nouveaux points de jonction qui ne cessent de nous étonner.

À titre d’exemple, voyez l’évolution du jeu. Les premiers jeux vidéo comme Pac Man étaient de facture purement linéaire - on demandait au joueur de poser une action – il devait répondre correctement, sans quoi il perdait. Des jeux plus complexes comme Final Fantasy opéraient aussi à partir d’un modèle médiatique traditionnel où l’histoire et son dénouement étaient écrits à l’avance. Mais depuis une quinzaine d’années, le jeu a pris un virage radical avec la venue de jeux en ligne comme Warcraft III, The Sims et Second Life – les joueurs interagissent avec le jeu et entre eux et font leurs propres expériences en s’adonnant au jeu en ligne. Les joueurs doivent acquérir une gamme complète de nouvelles habiletés pour s’amuser à ces jeux en ligne nouveau genre. Non seulement doivent-ils maintenir leurs compétences traditionnelles en littératie médiatique – jeter un regard critique sur le contenu et la narration du jeu, analyser les impératifs économiques et les relations de pouvoir qui se jouent à l’avant comme à l’arrière-scène – mais ils doivent dorénavant savoir traiter l’information et avoir des échanges conviviaux avec les autres joueurs.

Explorez les fondements de la littératie médiatique et les fondements de la littératie numérique en visitant leurs sections respectives dans notre site Internet – vous découvrirez quels sont les enjeux sous-jacents, les éléments et les principes qui s’y rattachent. 

 


 

[i] Hobbs, Renee (2010). “Digital and Media Literacy: A Plan of Action”. The Aspen Institute Communications and Society Program 2010.  http://www.knightcomm.org/wp-content/uploads/2010/12/Digital_and_Media_Literacy_A_Plan_of_Action.pdf
[ii] Poyntz, S. and Hoechsmann, M. (2011) Teaching and Learning Media: From Media Literacy 1.0 to Media Literacy 2.0. Wiley-Blackwell Publishers.