Aujourd’hui est La journée du chandail rose, une initiative nationale pour mettre fin à l’intimidation en ligne et hors ligne. Depuis 2007, des Canadiens portent des chandails roses pour montrer leur engagement à mettre fin à l’intimidation sous toutes ses formes.

10 façons de rendre le monde meilleur aujourd’hui

Rendre le monde meilleur aujourd’hui

La cyberintimidation, on en entend beaucoup parler n’est-ce pas ? Et cela, d’une façon qui bien souvent, donne l’impression au parent moyen dont je suis que ce fléau soit plus exagérément rependu qu’il ne l’est sans doute en réalité!

Aujourd’hui est la Journée pour un Internet plus sûr 2016 (9 février), et le thème est « Fais ta part pour un meilleur Internet ». Pour t’aider à faire ta part, nous aimerions partager une nouvelle fiche-conseils créée par et pour des jeunes Canadiens sur la façon de faire d’Internet un endroit plus sécuritaire et meilleur pour tous.

Sois respectueux, sois patient et sois gentil : Comment les jeunes sont en train de bâtir un monde meilleur en ligne

HabiloMédias a demandé à des adolescentes et à des adolescents canadiens participant à un sommet sur les jeunes et le numérique ce qu’ils font pour rendre le monde en ligne meilleur pour tous et toutes. Voici ce qu’ils ont dit : 

Ne pas faire de tort : comment être un témoin actif - Fiche-conseil

Le saviez-vous? Les deux tiers des élèves canadiens ont aidé quelqu’un qui était intimidé en ligne.

Lorsque tu vois ou entends des choses négatives en ligne, tu as le pouvoir de rendre les choses meilleures, ou pires. Parfois, il est difficile de savoir ce qu’est la bonne chose à faire alors pose-toi les questions suivantes.

Au cours des dernières années, notre compréhension du phénomène de l’intimidation s’est grandement transformée, essentiellement grâce à notre prise de conscience quant à l’importance des témoins, ou spectateurs, dans ce type de situation. Les recherches sur l’intimidation hors ligne ont montré que, dans le déroulement d’un acte d’intimidation, les témoins peuvent jouer un rôle tout aussi important que les victimes ou les auteurs.

De nos jours, les médias sociaux sont partout. Si vous avez un téléphone intelligent ou un quelconque ordinateur, il est fort probable que vous avez au moins un compte de médias sociaux et que vous y vérifiez ce qui s’y passe tous les jours. À l’école secondaire, les médias sociaux vous entourent constamment! Qu’il s’agisse de Facebook, Twitter, ou Instagram, la vie scolaire au secondaire s’articule maintenant autour de ces trois entités. Excellent moyen pour entrer en contact avec vos amis, faire des projets, diffuser de l’information si vous faites partie d’un club scolaire ou sportif, vous pouvez même vous en servir pour rencontrer de nouvelles personnes. Même si les médias sociaux ont beaucoup à offrir, ils comportent également quelques inconvénients.

Le guide Votre vie branchée est conçu pour aider les étudiantes et les étudiants qui viennent de commencer l’école secondaire à équilibrer les exigences de leur vie en ligne et hors ligne. Le guide offre des conseils pratiques sur une foule d’activités auxquelles les jeunes s’adonnent avec plaisir en ligne, y compris le réseautage social, le magasinage, les jeux vidéo, le travail scolaire et regarder des vidéos.

Aujourd’hui, Facebook, HabiloMédias et le Réseau de télévision des peuples autochtones (RTPA) ont diffusé une série de guides récemment traduits à l’intention des adolescents autochtones, lesquels guides fournissent des conseils sur le partage et la prise de décisions en ligne. Les guides Réfléchissez avant de partager ont été diffusés à Winnipeg lors de l’ouverture du National Centre for Truth and Reconciliation à l’Université du Manitoba.

Pages