La cyberintimidation et la loi (1re-2e secondaire) - Activité

Cette leçon permet aux élèves d’explorer et de discuter des aspects juridiques de la cyberintimidation. Les élèves passent en revue des études de cas hypothétiques, mesurent la gravité de chacun des cas, établissent qui est légalement responsable, quelle mesure doit être prise et par qui. Afin d’établir ceci, les élèves chercheront des réponses aux questions suivantes : Comment se différencie la cyberintimidation de l’intimidation hors ligne ? Quels sont les aspects d’un cas de cyberintimidation pouvant mener à une action en justice ? Qu’est-ce qui détermine s’il s’agit d’une affaire civile ou d’une affaire criminelle ? Comment la Charte des droits et la Convention relative aux droits de l’enfant peut-elle trouver un équilibre entre la liberté d’expression et la sécurité de la personne ? À quel moment et de quelle façon les écoles doivent-elles se sentir responsables des cas de cyberintimidation ?

Français

Encourager les comportements éthiques en ligne : ma vie virtuelle - Activité

Dans cette leçon, les élèves apprennent des façons de gérer leur vie privée et leur réputation en ligne en explorant leur présence numérique et de faire de bons choix quant au partage du contenu d’autres personnes en ligne. Les élèves explorent comment ils sont représentés en ligne par l’intermédiaire de leur propre contenu et le contenu affiché ou partagé par d’autres, ainsi que d’outils de recherche pour contrôler l’accès à leur contenu virtuel. Les élèves explorent des dilemmes moraux relatifs à l’affichage et au partage de matériel personnel.

Français

L'intimidation - Activité

Cette activité porte sur les sources del’intimidation (comédie de situationtélévisée, cinéma, mode, culturepopulaire et publicité) ; la façon dont lesmédias exploitent cette stratégie ; lafaçon dont l’intimidation et le dénigrementinfluencent l’estime de soi et le bien-être social etaffectif.

Français

Introduction à la cyberintimidation : Avatars et identité - Activité

Les médias numériques excluant un grand nombre des éléments qui pourraient inciter à ressentir de l’empathie; ainsi, il est parfois difficile pour les enfants de ne pas perdre de vue que les conversations qu’ils entretiennent en ligne s’adressent bien à des personnes réelles – avec des émotions réelles.

Cette leçon donne l’occasion aux élèves d’explorer ce concept, et de discuter de l’importance de l’empathie et du bon sens lorsqu’ils interagissent en ligne.

Français

En ligne, la violence verbale ou psychologique est la forme la plus fréquente d’intimidation. L’intimidation sociale, une autre forme répandue – particulièrement chez les filles – comprend l’exclusion sociale et la propagation de médisances et de rumeurs.

La cyberintimidation est l’affaire de tout le monde, et la meilleure réponse réside dans l’action et la prévention. La base qui permettra de minimiser les risques liés à l’utilisation d’Internet est d’instaurer le plus tôt possible un échange ouvert avec son enfant sur ses activités en ligne, et d’établir avec lui des règles qui évolueront avec son âge.

Il est important de noter qu’il n’existe pas de profil unique du jeune qui intimide. Si certains jeunes correspondent à l’image traditionnelle de l’enfant agressif qui maîtrise mal ses impulsions, d’autres sont très sensibles aux nuances sociales et savent utiliser cette connaissance au détriment de leurs cibles [1].

Pour la plupart des jeunes, Internet c’est avant tout un lieu où développer des relations et si la majorité des interactions sociales sont positives, un nombre croissant de jeunes se servent de la technologie pour intimider et harceler les autres – un phénomène qui a pour nom « cyberintimidation ».

Pages